Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 (J32) : Soirée cauchemardesque pour Caen, défait par Montpellier (0-2)

samedi 8 avril 2017 à 22:22 Par Didier Charpin et Boris Letondeur, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Cotentin

Caen n'avance plus. Après Monaco et Lorient, les Malherbistes enchainent une troisième défaite consécutives en s'inclinant contre Montpellier au stade d'Ornano, pour le compte de la 32ème journée de Ligue1. S'il reste 16ème, le SMC n'a plus qu'un point d'avance sur la zone rouge.

A l'image de Jonathan Delaplace, qui a manqué une grosse ocassion à 0-0, le Stade Malherbe peut enrager d'avoir perdu contre Montpellier
A l'image de Jonathan Delaplace, qui a manqué une grosse ocassion à 0-0, le Stade Malherbe peut enrager d'avoir perdu contre Montpellier © Maxppp - Stéphane Geufroi

Caen, France

C'était un duel entre deux clubs en panne de résultats depuis quelques semaines. Deux clubs juste au dessus de la zone rouge et ce samedi c'est Montpellier qui sort la tête de l'eau en s'imposant 2-0 grâce à des buts de Sessegnon (49') et Ikoné (88'). La soirée cauchemardesque des Caennais comprend aussi deux barres transversales, un pénalty oublié, une multitude d'occasions manquée, et enfin des victoires de plusieurs adversaires directs : Lorient, Bastia et Nancy. Ultime coup dur, la blessure à l'épaule (luxation) du défenseur Frédéric Guilbert. Evacué sur civière, il est forfait jusqu'à la fin de la saison.

Pour ce match "capital", Patrice Garande abandonne son système en 3-4-3 pour retrouver un 4-3-3. Yahia suspendu la semaine prochaine contre Metz, l'entraineur Caennais décide d'aligner en défense centrale Syam Ben Youssef et Romain Genevois, plus titularisé depuis le 1er février en coupe de France et depuis le 21 décembre en championnat. La charnière a dans l'ensemble donné satisfaction, tout comme Jordan Adéoti. Replacé en sentinelle au milieu du terrain, il a été l'un des rares à trouver des brèches dans le bloc héraultais. Il aurait même pu ouvrir le score si la transversale n'avait pas repousser sa tête sur un corner de Vincent Bessat (9').

L'inarrêtable MBenza

Si le Monégasque Kylian MBappé avait étalé toute sa vitesse lors du dernier match à d'Ornano, le Montpelliérain Isaac MBenza a poursuivi la tradition des adversaires rapides comme l'éclair. Durant tout le match, il a pris de vitesse l'arrière garde rouge et bleue. Il a d'abord manqué son face à face avec Rémy Vercoutre (4'), avant d'envoyer une frappe au dessus (10'), une autre trop molle (11'), puis de manquer de peu la passe décisive sur un centre au cordeau mal négocié par Steve Mounié (37'). En deuxième période, c'est lui qui fait la différence sur l'ouverture du score de Stéphane Sessegnon (49'). Son remplaçant, Jonathan Ikoné, a marqué le deuxième but en contre-attaque après une mauvaise relance de Romain Genevois (88').

En fin de match, le SMC a également perdu Frédéric Guilbert. Le défenseur latéral gauche a sacrifié son épaule pour éviter un troisième but héraultais. La luxation diagnostiquée le tiendra éloigné des terrains au moins six semaines. En conséquence, sa saison est terminée. Un véritable coup dur car aucun joueur de l'effectif de Patrice Garande n'a le profil pour le remplacer. L'entraineur caennais, par ailleurs malmené par les supporters en tribune et à la sortie du stade. On pouvait entendre des "Garande Démission".

Derrière, ça pousse

Caen avait entamé le mois d'avril avec un confortable matelas de quatre points d'avance sur la zone rouge. A force de trop se reposer dessus, il l'a aplati pour n'être aujourd'hui plus que d'un petit point. A la surprise générale, Lorient s'est imposé à Lyon (4-1), Bastia, qui n'avait pas encore connu la victoire en 2017, est allé gagner à Dijon (2-1), et Nancy a battu Rennes (3-0) ! Heureusement, Metz, prochain adversaire du SMC, a perdu 3-0 contre Bordeaux. Les Lorrains restent à portée de victoire, mais ils ont un match en moins, à disputer mercredi contre le PSG. Dans une semaine, Caen n'aura pas le choix, il faudra s'imposer à Saint-Symphorien. Dans le cas inverse, il est fort probable que la zone rouge accueille les Normands.

Les réactions

"C'est un coup de bambou sur la tête avec en plus les adversaires directs qui reviennent en boulet de canon ! On a tout donné surtout en deuxième mi-temps, mais on manque de réalisme et de réussite. C'est vraiment une soirée cauchemardesque !" - Jordan ADEOTI

"Tout est contre nous ! J'ai revu l'image il y a bien pénalty. Et Guilbert en prend pour six semaines donc la saison est terminée pour lui. Et je n'ai personne à ce poste. Il y a des gens qui demandent ma démission mais ça ne va pas m'abattre ! Au contraire ça me motive. Comment sortir de cette spirale ? Il y a encore des matchs à jouer, en particulier à domicile." - Patrice GARANDE