Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 (J32) | Le Stade de Reims souffre à Monaco (0-0) mais ramène le point du nul

samedi 13 avril 2019 à 22:40 Par Julien Lampin et Alexandre Audabram, France Bleu Champagne-Ardenne

Trop rarement en capacité de mettre en danger son hôte du soir, le Stade de Reims aura au moins confirmé qu'il reste solide défensivement, face à des Monégasques peu à peu montés en régime. A six matchs de la fin, les Rémois restent provisoirement 6e, mais voient le rêve européen s'éloigner.

le duel a été rude entre les Rémois de Thomas Foket et les Monégasques. Personne n'a trouvé la clé
le duel a été rude entre les Rémois de Thomas Foket et les Monégasques. Personne n'a trouvé la clé © Maxppp - Maxpppp

Monaco, Saint-Victoret, France

Entre un ancien européen et un autre qui peut rêver d'Europe, la différence était faible ce samedi soir. A Monaco pourtant, les Rémois ont d'abord fait preuve d'ambitions. Les Monégasques, eux, semblaient être branchés sur courant alternatif, la faute à une défense qui montrait quelques signes inquiétants de fragilité. Pas suffisant pour permettre à des Rémois trop brouillons et enchaînant les mauvais choix d'ouvrir le score.

Mathieu Cafaro et Rémi Oudin ont bien tenté avant la pause, mais Subasic, pas toujours à l'aise, assurait l'essentiel dans les moments chauds. Boulaye Dia, lui, trouvait le poteau sur un cafouillage dans la surface monégasque. Sans le savoir, Reims avait passé sa chance. Car le retour des vestiaires est clairement en faveur des hommes de Leonardo Jardim. Privé de ballons, le Stade de Reims subit et concède 18 corners au total. Si Kamil Glik touchera aussi les montants, l'ASM n'aura pas plus trouvé la faille, tombé sur un grand Edouard Mendy en fin de match. Avec 48pts, le Stade de Reims égale son meilleur total de points en Ligue 1 de l'ère moderne. Il laisse pourtant Marseille et peut-être St-Etienne, prochain adversaire dimanche à Delaune, s'échapper vers les places européennes.

  - Aucun(e)
-

A Monaco (stade Louis II), Monaco et le Stade de Reims font match nul 0-0 

  • Mi-temps : 0-0
  • Spectateurs : 7094
  • Arbitre : M. Willy Delajod
  • Pelouse : bonne
  • Avertissements - aux Monégasques Danijel Subasic (59e) et Djibril Sidibé (89e)
  • Monaco : Subasic - Ballo Touré, Glik (cap), Jemerson, Sidibé, Lopes, Silva, Golovin (Falcao, 65e), Fabregas (Aholou, 15e), Jovetic (Vinicius, 84e), Gelson Martins. Entr. : Leonardo Jardim
  • Reims : Mendy – Baba, Abdelhamid, Engels, Foket – Romao (cap), Chavalerin, Dingomé (Doumbia, 85e), Oudin (Zeneli, 72e), Cafaro, Dia (Suk, 65e). Entr. : David Guion
   - Aucun(e)
-
  - Aucun(e)
-
   - Aucun(e)
-
  - Aucun(e)
-