Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Coronavirus : reconfinement en France à partir de vendredi, jusqu'au 1er décembre

Ligue 1 (J33) | Le Stade de Reims cède face à St-Etienne et laisse s'échapper son rêve européen (0-2)

-
Par , , France Bleu Champagne-Ardenne

Dans un stade plein, le Stade de Reims est tombé sur une trop solide équipe stéphanoise, plus expérimentée et meilleure techniquement. Les Rémois, trop justes et paraissant parfois empruntés, auraient pu espérer mieux avec deux occasions manquées. Saint-Etienne aura été plus fort et plus efficace.

Les joueurs rémois ont été battus par plus fort dimanche face à Saint-Etienne.
Les joueurs rémois ont été battus par plus fort dimanche face à Saint-Etienne. © AFP - AFP

Si Saint-Etienne considérait Reims comme un concurrent direct avant la rencontre, il a montré dimanche après-midi à Delaune qu'un écart existait encore entre le Stade de Reims et les habituels prétendants aux places européennes. Face aux Verts pourtant, les Rouge et Blanc n'ont pas démérité. Dominés techniquement, les protégés de David Guion compensaient par un bon pressing qui gênaient les relances. Dans un jeu d'échec bien installé, les occasions sont rares. Et il faut une grosse erreur de dégagement d'Edouard Mendy pour débloquer la situation. L'offrande est vite exploitée par Wahbi Khazri dont le tir, repoussé par le gardien rémois permettait à Rémy Cabella d'ouvrir le score.

Assommés, les Rémois peinent à se remettre du coup du sort. Souvent trop justes techniquement, les locaux multipliaient les mauvais choix et les ballons perdus. Et lorsque les combinaisons passaient, c'est l'adresse devant le but qui faisait défaut, à l'image de Rémi Oudin avant la pause, ou Boulaye Dia en seconde mi-temps. La pause, justement, permettait un léger mieux et quelques espoirs vite douchés par la réussite visiteuse. Incapables de se dégager sur une offensive stéphanoise, les Rémois voyaient alors Whabi Khazri, opportuniste, récupérer le ballon au second poteau et inscrire le second but, bien aidé par le malheureux Bjorn Engels. La réaction tardive des Stadistes ne change rien. Solide et bien en place, Saint-Etienne gérait tout en maîtrise, laissant pour seul enjeu de fin de saison pour le Stade de Reims, une place méritée dans le top 10.

-

A Reims (Stade Delaune), Saint-Etienne bat le Stade de Reims 2-0 

  • Mi-temps : 0-1
  • Spectateurs : 19.102
  • Arbitre : M. Amaury Delerue
  • Pelouse : bonne
  • Buts : Cabella (24e), Engels (51e, csc)
  • Avertissements - aux Rémois Thomas Foket (61e), Xavier Chavalerin (79e) et Mathieu Cafaro (93e)
  • Reims : Mendy – Baba, Abdelhamid, Engels, Foket – Romao (cap) (Doumbia, 80e), Chavalerin, Dingomé (Zeneli, 57e), Cafaro, Oudin, Dia (Chavarria, 66e). Entr. : David Guion
  • St-Etienne : Ruffier - Saliba, Kolodziejczak, Perrin, Debuchy, M'Vila, Aït Bennasser, Khazri (Diony, 83e), Hamouma (Vada, 88e), Cabella, Nordin (Polomat, 78e). Entr. : Jean-Louis Gasset
-
-
-
-
Choix de la station

À venir dansDanssecondess