Football

Ligue 1 (J33) - Toulouse : Match compte double à Lorient

Par Frédéric Chapuis, France Bleu Toulouse jeudi 16 avril 2015 à 18:11

Logo du Toulouse Football Club / TFC
Logo du Toulouse Football Club / TFC © Toulouse Football Club

Relégable depuis près de deux mois, le TFC, vainqueur de Montpellier (1-0) au stadium le week-end dernier, peut sortir de la zone rouge s'il bat Lorient samedi pour la 33e journée de Ligue 1.

Un match qui compte double pour Toulouse, en déplacement à Lorient samedi pour la 33e journée de Ligue 1. A six journées de la fin, les toulousains, 18e et premiers relégables à égalité de points (35 pts) avec Reims et Lorient, jouent une grande partie de leur avenir dans l'élite en Bretagne face aux Merlus.

À LIRE AUSSIA VOIR : le classement de Ligue 1 

Lorient - Toulouse, un match à six points

Les deux équipes ont le même nombre de points et se départagent, pour le moment, à la différence générale de buts, nettement favorable à Lorient (-10 contre -19). En clair, quelque soit le résultat entre Bastia et Reims, Toulouse peut sortir de la zone de relégation en cas de victoire sur le terrain synthétique du Moustoir.

Un virage à bien négocier

Même si le match à Lorient n'est pas encore décisif, à 6 journées de la fin, une victoire à Lorient permettrait de sortir de la zone rouge, dans laquelle, Toulouse est plongé depuis sept journées de championnat et une défaite à Paris (3-1) le 21 février 2015.

Un succès au Moustoir, offrirait donc un peu d'air comme le reconnaît le jeune milieu du TFC, Yann Bodiger

"Ce qu'on veut, c'est sortir de cette zone rouge. Ca les enfoncera eux (Lorient) certes, mais ça nous fera respirer à nous surtout."

Un match à six points donc, même s'il ne rapportera pas plus qu'un autre, il peut coûter cher à l'équipe battue. De quoi jouer la boule au ventre. Mais pour son 4e match sur le banc, Dominique Arribagé , a su trouver les mots pour dédramatiser l'évènement.

"Un match très important, qu'il faut bien aborder et bien réussir." — Dominique Arribagé, entraîneur du TFC

"De la peur, je ne crois pas. Un match très important oui et tout le monde en a conscience. Donc on se prépare surtout pour réaliser un gros match mais de la peur, non. Pas plus qu'à Metz, pas plus que contre Montpellier, pas plus que contre Bordeaux. C'est un match très important face à un concurrent direct, qu'il faut bien aborder et bien réussir".

Réussir c'est à dire stopper la série de sept défaites consécutives à l'extérieur (le dernier succès en déplacement remonte au 2 décembre 2014 à Nantes, 1-2). Le maintien de Toulouse, se joue aussi loin du stadium.