Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 (J34) : Reims coule à Troyes

samedi 16 avril 2016 à 10:05 Par Martin Bourdin, France Bleu Champagne-Ardenne

Le Stade de Reims est devenu samedi soir la première équipe de Ligue 1 à s’incliner sur la pelouse de Troyes cette saison (1-2), lors de la 34e journée. Une défaite une fois de plus logique tant les Rémois sont une fois de plus passés complètement à côté de leur match.

La vitesse de Corentin Jean a posé de nombreux problèmes aux Rémois
La vitesse de Corentin Jean a posé de nombreux problèmes aux Rémois - PHOTOPQR/EST ECLAIR/MAXPPP

Ce devait être un match spécial. Un derby capital pour dans l’optique du maintien en Ligue 1 pour le Stade de Reims. Une combinaison de facteur qui devait permettre aux Rémois de se sublimer. Ce fut finalement un flop monumental. A Troyes, le Stade de Reims est passé à travers, une fois de plus cette saison (1-2), se compliquant ainsi largement la tâche en vue du maintien.

« Faites-les descendre » avaient demandé les supporters troyens à leurs joueurs, à travers une banderole déployée en début de rencontre. Ce qu’ils n’avaient pas anticipé, c’est que les Marnais feraient tout pour rendre la soirée douce pour les Aubois. Le score nul et vierge à la pause ressemblait à un miracle. Un mirage qui cachait la misère.

Troyes marque deux fois en quinze minutes

La pluie battante qui tombait sur la pelouse troyenne a certainement posé plus de problème à la défense de l’ESTAC que les attaquants rémois, incapables de se créer des occasions dignes de ce nom. Pire, sans un Johann Carrasso des grands soirs et décisif à quatre reprises, les Rémois auraient pu être menés de plusieurs buts.

Les 500 supporters rouges et blancs réunis dans le parcage visiteur du Stade de l’Aube attendaient une réaction lors du deuxième acte. Elle a mis un quart d’heure à arriver. Le temps pour Troyes d’inscrire deux buts et de plier quasiment définitivement la rencontre.

La réduction de l’écart de Thiévy Bifouma peu après le deuxième but troyen ne changera rien. Ce Reims-là est trop faible pour espérer battre la pire équipe de Ligue 1. Les résultats de cette 34e journée permettent quand même aux Rouges et Blancs de conserver deux points d’avance sur la zone de relégation. Mais avec ce genre de performance, malheureusement régulières à Reims cette saison, ce matelas pourrait très vite s’amincir.

  - Aucun(e)
-

Buts : Camus (50e) et Nivet (61e s.p.) pour Troyes ; Bifouma (64e) pour Reims.

Avertissements : Thiago (65e) et Saunier (87e) pour Troyes ; Conte (30e), Carrasso (60e) et Bifouma (86e) pour Reims.

Troyes : Dreyer - Confais, Rincon, Saunier, Mavinga (Dabo, 58e) - Camus, Pi, Nivet (cap) (Ben Saada, 67e), Thiago, Darbion - Jean (Azamoum, 86e). Entraîneur : Mohamed Bradja.

Reims : Carrasso - Conte, Mandi (cap), Weber (Siebatcheu, 76e), Signorino - A. Devaux (Charbonnier, 60e), Kankava, Oniangue - Bangoura (Traore, 53e), Bifouma, De Preville. Entraîneur : Olivier Guégan.

  - Aucun(e)
-