Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 100% DFCO

Ligue 1 (J34) - Au DFCO, un Alfred Gomis vous manque et tout est dépeuplé

-
Par , France Bleu Bourgogne

Le DFCO, en déplacement sur la pelouse de Rennes, dimanche 25 avril 2021 pour la 34e journée de Ligue 1, va retrouver pour la première fois son ancien gardien, Alfred Gomis. Leader sur ET en dehors du terrain, il manque cruellement. L'occasion de faire un peu de foot-fiction : et s'il était resté ?

Alfred Gomis sous le maillot de Rennes
Alfred Gomis sous le maillot de Rennes © Maxppp - PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP

Une semaine après la belle victoire contre Nice, un déplacement breton attend les footballeurs du DFCO, dimanche 25 avril 2021, pour la 34e journée de Ligue 1, face au Stade Rennais. L'occasion, en cas de résultat négatif des concurrents, de s'offrir un nouveau sursis d'une semaine avant la relégation en L2 qui se profile inéluctablement. Si le DFCO devrait retrouver Mama Baldé, Didier Ndong et Mounir Chouiar, sortis de l'infirmerie, les "Rouges" retrouveront également leur ancien gardien de but : Alfred Gomis, parti pour Rennes fin septembre 2020 pour un montant record. Dans quelle mesure son absence cette saison a-t-elle pu jouer dans les mauvais résultats ? Malheureusement, comme l'écrit le poète (bourguignon) Lamartine dans "L'isolement", il semblerait bien que quand "un seul être vous manque, et tout est dépeuplé !". 

Quel impact a eu le départ d'Alfred Gomis ?

Un leader qui manque cruellement

La question n'est pas tant le niveau des gardiens actuels du DFCO. Anthony Racioppi, puis Saturnin Allagbé, souvent décisifs, ont tour à tour prouvé qu'ils sont aptes à prendre la relève. Le manque se fait plutôt sentir en dehors du terrain et dans le vestiaire. Pendant l'intersaison, à l'été 2020, le DFCO a perdu plusieurs cadres, plusieurs leaders dans le vestiaire. On peut citer Julio Tavares et Romain Amalfitano, partis à Al-Faisaly (Arabie Saoudite), ou Florent Balmont, qui profite d'une retraite sportive bien méritée. Des joueurs capables, lorsque la situation tournait au vinaigre, d'éloigner les mouches et de remobiliser tout le monde. Par leurs paroles, par leurs attitudes. 

Cette saison, plusieurs joueurs (Konaté, Chouiar, Lautoa) ont été sanctionnés pour des retards ou pour un manque d'investissement. Se seraient-ils permis ces manquements au professionnalisme avec davantage de cadres au sein du vestiaire, dont Gomis ? "Il avait toujours le sourire, mais il savait aussi élever la voix quand ça n'allait pas, résume le milieu de terrain Jordan Marié. Il prenait beaucoup la parole, c'était un leader, dans le vestiaire et sur le terrain". Sa présence aurait-elle changé quelque chose ? "Je ne sais pas. Je ne sais pas si ça changerait avec Alfred dans l'équipe, hésite le milieu, qui souhaite par ailleurs poursuivre au DFCO même en L2. Dans le vestiaire ? Oui c'est vrai, on ne peut pas savoir si ça aurait changé quelque chose. Peut-être. Un cadre en plus, ça aurait peut-être motivé davantage". 

L'entraîneur, David Linarès, qui regrette toujours le "timing" de son départ, retient de son côté "la mentalité" et "l'état d'esprit" du portier sénégalais. "C'était un relais privilégié pour le staff. Au quotidien, au niveau professionnel, il n'y avait rien à redire, résume-t-il. Il savait dire les choses et recadrer quand il y avait besoin"

Alfred Gomis : "Je suis déçu pour eux" 

Alfred Gomis - 17 matchs joués avec Rennes en L1 et qui a découvert la Ligue des champions cette saison - continue de suivre les performances de Dijon. À la question "avez-vous de la peine pour votre ancien club?", l'intéressé répond en conférence de presse : "De la peine non, parce que je connais les hommes qui sont là-bas, il y a des vrais hommes, il n'ont pas besoin de la peine. Je suis déçu pour eux, j'espérais mieux. J'ai de bons souvenirs de mon périple à Dijon. Ils sont dans le dur mais ça ne veut rien dire parce qu'on l'a vu contre Nice, ils ont réussi à gagner. Cela doit être une alerte pour nous"

Alfred Gomis : "je suis déçu pour eux"

Rennes - DFCO, à suivre en intégralité sur France Bleu Bourgogne, en direct du Roazhon Park. Rendez-vous 14h45 pour l'avant-match, 15h pour le coup d'envoi ! 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess