Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ligue 1 (J35) - Douché par Marseille, Caen glisse dans la zone rouge

Caen, France

Le Stade Malherbe de Caen s'est lourdement incliné à d'Ornano contre Marseille pour la 35e journée du championnat de France de Ligue 1 (5-1). Le triplé de Thauvin et le doublé de Lopez ont rendu anecdotique le but de Santini. A trois journée de la fin, Caen retombe dans la zone rouge (18ème).

Alaeddine Yahia est passé tout proche de marquer mais Caen a bien sombré face à l'OM (1-5)
Alaeddine Yahia est passé tout proche de marquer mais Caen a bien sombré face à l'OM (1-5) © Maxppp - Stéphane Geufroi

Un stade plein mais pas de miracle pour le Stade Malherbe ce dimanche face à l'Olympique de Marseille. Les hommes de Patrice Garande ont sombré contre un candidat à l'Europe. La défaite est cinglante, sévère : 5-1 ! L'OM s'est très vite assuré deux buts d'avance en quatre minutes (Thauvin 2e, Lopez 4e) mais les Caennais ont pu rapidement se redonner de l'espoir avec un but de Santini (8e) sur une magnifique ouverture de Yann Karamoh.

Ivan Santini a marqué son 14ème but de la saison en Ligue 1, pour rien, au final...
Ivan Santini a marqué son 14ème but de la saison en Ligue 1, pour rien, au final... © Maxppp - Stéphane Geufroi

Les Marseillais se sont redonnés une marge de sécurité avec une nouveau but de Maxime Lopez (26e). De leur côté, les Malherbistes ont manqué plusieurs grosses occasions en fin de première mi-temps puis au retour des vestiaires, sans parvenir à scorer, soit par maladresse (Rodelin 35e, Yahia 45e) soit à cause d'un solide Yohan Pelé contre Karamoh (56e). Faute de réussir à se relancer, les Caennais ont été punis sur des contres attaques marseillaises avec deux nouveaux buts de Florian Thauvin (62', 90+3). Une sévère correction !

Fin de carrière pour Seube ?

Pour cette rencontre où il fallait vite voler vers un succès, Patrice Garande avait décidé de changer ses ailes. Pas vu sur une feuille de match de Ligue 1 depuis six mois, Emmanuel Imorou était titulaire à gauche. A droite, l'entraineur caennais avait décidé d'aligner Nicolas Seube. Le joueur le plus capé de l'histoire du SMC a réalisé un match correct, même s'il est en retard lorsque Lopez marque le deuxième but. Mais ce que retiendront tous les supporters, c'est cette course éperdue pour éviter au ballon de sortir en touche, l'accélération, l'appui fort de trop et Ce Héros qui reste au sol, allongé, les bras sur la tête, blessé à la 52ème minute.

L'ischiojambier est touché. Est-ce une simple contracture ? Une déchirure ? La gravité de la blessure décidera de l'issue de la carrière historique d'un homme qui s'est encore une fois battu jusqu'au bout de ses forces. Il ne mérite pas une telle sortie. Peut-être que les barrages lui offriront la possibilité d'en avoir une plus belle, devant son public, sur un ultime maintien. C'est en tout cas le scenario qui se profile, car depuis hier soir et le nul de Dijon contre Bordeaux (0-0), Caen est retombé dans la zone rouge, en position de barragiste, à cause de sa terrible différence de but, plombée plus encore hier (-29).

L'homme du match : Thauvin

Contesté à Marseille lors de son premier passage au club, prêté cette saison par Newcastle, Florian Thauvin réalise une saison pleine. Auteur de son premier triplé en carrière, l'attaquant marseillais a également profité de ce match à d'Ornano pour délivrer une passe décisive à Maxime Lopez. Avec 15 buts et 8 passes décisives, Thauvin est le troisième joueur le plus décisif de Ligue 1, derrière Cavani et Lacazette.

Félicité par Hiroki Sakai, Dimitri Payet et Rolando, Florian Thauvin a marqué son premier triplé en carrière à d'Ornano.
Félicité par Hiroki Sakai, Dimitri Payet et Rolando, Florian Thauvin a marqué son premier triplé en carrière à d'Ornano. © Maxppp - Stéphane Geufroi

Les réactions

"Tu prends 5-1 contre Marseille sans être catastrophique pour autant ! 3-1 pour eux à la mi-temps c'était sévère. On s'est livré en seconde mi-temps et on s'est pris des contres de 50 mètres. On doit être plus tueurs devant. Mais on n'a pas été ridicules et si on garde cet état d'esprit on doit faire quelque chose à Toulouse". Jordan Adéoti, défenseur du SM Caen

"Face à une équipe de cette qualité, avec autant d'internationaux, techniquement si on n'est pas a la hauteur, les moindres erreurs se paient cash. Mais le fait de revenir à 2-1 rapidement, on y croyait encore ! Malheureusement, ça n'a pas été le cas. Maintenant, il faut passer à autre chose et penser à la suite. Il reste trois matchs à jouer dont deux contre des équipes qui n'ont plus rien à jouer, il faut garder espoir. Ce soir on s'est battu et on est resté solidaire malgré les deux premiers buts rapides". Emmanuel Imorou, défenseur latéral gauche du SM Caen

"On prend encore des buts qu'on ne doit pas prendre. Sur le premier un dégagement dans l'axe alors que si le ballon est envoyé dans les tribunes il n'y a pas but. Et techniquement il y a trop de déchets. Mais ce soir il y avait de l'envie et le public est resté avec nous. Moi, sur ce que j'ai vu ce soir, je dis que le Stade Malherbe va rester en L1 ! Après il va falloir trouver de nouvelles énergies : Nico Seube, Jordan Adéoti et Manu Imorou ont été touchés ce soir. Mais Fred Guilbert pourrait revenir plus vite que prévu, peut-être contre Rennes". Patrice Garande, entraineur du SM Caen

"On a démarré fort et c'est ce qui fallait contre Caen. On a profité de Gomis en point de fixation, ce qui a ouvert des espaces pour ses partenaires. Caen a les moyens de se maintenir. Ce score est sévère pour eux surtout sur la première période où ils auraient pu marquer un deuxième but. Je félicite aussi les supporters caennais. S'ils veulent voir leur équipe en Ligue 1 l'an prochain, il faut qu'ils soutiennent leur équipe. J'ai connu les 3 premières années du stade Malherbe en première division, on s'est à chaque fois sauvé dans les dernières journées". Rudy Garcia, entraineur de l'OM et ancien joueur du SM Caen (1988-1991)

Choix de la station

À venir dansDanssecondess