Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dans les rues de Strasbourg, ce mardi soir.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait de la fusillade qui a fait au moins trois morts et 13 blessés

Football

Ligue 1 (J4) | Le Stade de Reims encourageant mais battu par Montpellier (0-1)

samedi 1 septembre 2018 à 23:53 Par Julien Lampin et Alexandre Audabram, France Bleu Champagne-Ardenne

Le Stade de Reims a beaucoup tenté. Mais face au verrou présenté par Montpellier, les protégés de David Guion n'ont pas trouvé la clé. Ils n'ont certes que peu souffert. Suffisamment pour s'incliner, pour la deuxième fois de suite en Ligue 1. Les enseignements positifs existent tout de même.

Thomas Fontaine au duel (photo d'archives)
Thomas Fontaine au duel (photo d'archives) © Maxppp -

Les défaites encourageantes n'existent pas.  Aussi prometteuse soit-elle, la prestation rémoise samedi soir n'aura ramené aucun point à l'issue de sa 4e sortie en Ligue 1. La faute à un des rares débordements de Gaétan Laborde à l'entrée du dernier quart d'heure. Ambroise Oyongo s'est alors parfaitement couché à la réception du centre au second poteau pour croiser sa frappe et envoyer le ballon dans le filet opposé d'Edouard Mendy. Avant ça, le gardien rémois n'aura pas connu de grandes frayeurs, si ce n'est sur corner, en première période, lorsque Pedro Mendes, de la main, envoie le cuir sur le poteau.

Les montants, les Rémois aussi les ont touché. Peu après l'heure de jeu, Moussa Doumbia, souvent dangereux, dynamitait l'arrière-garde montpelliéraine avant de servir Pablo Chavarria en retrait, dont la frappe, touchée par Daniel Congré est donc repoussée par la transversale. Malheureux, l'attaquant argentin verra aussi sa tête décroisée repoussée avant la pause. Les tentatives de Xavier Chavalerin et Hyun-Jun Suk n'ont pas connu meilleures réussites. Et les entrées de Sheyi Ojo et Virgile Pinson sont restées veines. Les ingrédients étaient pourtant intéressants. Discipline, combativité, concentration... Il aura fallu d'une fois. C'est aussi ça la Ligue 1. L'apprentissage est cruel, mais il offre des perspectives encore joyeuses.

  - Aucun(e)
-

A Reims (Stade Delaune), Montpellier bat le Stade de Reims 1-0

  • Mi-temps : 0-0
  • Spectateurs : 12042
  • Arbitre : M.  Jérémy Stinat
  • Pelouse : moyenne
  • Temps : sec
  • But - Oyongo (77e) pour Montpellier
  • Reims : Mendy - Konan, Abdelhamid, Fontaine, Mbemba - Romao, Chavalerin, Cafaro (Ojo, 78e), Doumbia (Pinson, 85e), Oudin (Suk, 73e), Chavarria. Entr. : David Guion
  • Montpellier : Lecomte - Aguilar, Hilton, Congré, Mendes, Lasne (Le Tallec, 70e), Oyongo, Skhiri, Mollet (Molly, 86e), Laborde (Sambia, 84e), Delort. Entr. : Michel Der Zakarian
  - Aucun(e)
-
  - Aucun(e)
-
  - Aucun(e)
-
  - Aucun(e)
-
  - Aucun(e)
-
  - Aucun(e)
-
  - Aucun(e)
-