Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 (J5) | Coup d'arrêt pour le Stade de Reims piégé dans une bataille tactique à Nantes (1-0)

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Sous la chaleur, le Stade de Reims est retombé dans ses travers. En difficulté offensivement, les Rouge et Blanc n'ont jamais trouvé la clé pour perturber une défense nantaise solide. La prestation défensive, plus que correcte, n'aura pas suffi à combler les carences face à un Nantes opportuniste.

La détresse d'Axel Disasi  (au premier plan) et des Rémois, vaincus à Nantes (1-0)
La détresse d'Axel Disasi (au premier plan) et des Rémois, vaincus à Nantes (1-0) © Maxppp - Maxppp

Nantes, France

A égalité de points à l'heure de s'affronter, Nantes et Reims ont adopté ce dimanche une trajectoire finalement opposée. Face à un Stade de Reims en panne offensive, les Nantais ont validé un 3e succès de rang en Ligue 1, là où les Rémois repartaient bredouilles pour la 2e fois de suite à l'extérieur. La faute d'abord à un manque cruel de justesse technique, notamment dans la relance. Une aubaine pour des Nantais toutefois peu inspirés. La faute aussi à un Moussa Doumbia peu à l'aise replacé dans l'axe en l'absence de Tristan Dingomé. Et si les percussions du dernier venu, Dereck Kutesa, côté gauche, offraient quelques espoirs de s'enthousiasmer, la défense nantaise, régie par une charnière centrale impériale, éteint vite les velléités marnaises.

Le retour des vestiaires offre un peu plus de rythme à un spectacle bien terne. Rémi Oudin, maladroit depuis le début de la rencontre, profitait alors du travail dos au but de Boulaye Dia pour placer une frappe puissante du gauche, quasiment à bout portant. Il faut la jambe d'Andrei Girotto pour éviter l'ouverture du score. Le tournant du match, assurément. Car quelques instants plus tard, Kalifa Coulibaly transperçait la défense rémoise, bien aidé par un tacle malheureux d'Hassane Kamara, et ajustait Predrag Rajkovic d'un tir croisé du droit. Le Stade de Reims ne s'en remettra pas. Trop maladroit, trop prévisible, malgré les bonnes entrées de Mathieu Cafaro et Hyun-Jun Suk. Un match comme 

  - Aucun(e)
-

A Nantes (Stade de la Beaujoire), Nantes bat le Stade de Reims 1-0

  • Mi-temps : 0-0
  • Spectateurs : 18897
  • Arbitre : M. Willy Delajod
  • Pelouse : bonne
  • But : Coulibaly (69e) pour Nantes
  • Avertissements - au Nantais Nicolas Pallois (48e) ; aux Rémois Hassane Kamara (65e), Alaixys Romao (67e), Xavier Chavalerin (85e)
  • Nantes : Lafont – Fabio, Girotto, Pallois, Traoré – Abeid, Louza (Benavente 87e), Blas (Bamba 62e) – Touré, Coulibaly, Simon (Moutoussamy 88e). Entr. : Christian Gourcuff
  • Reims : Rajkovic – Kamara, Abdelhamid, Disasi, Foket – Romao (cap) (Munetsi 85e), Chavalerin – Doumbia, Kutesa (Cafaro 75e), Oudin (Suk 75e), Dia. Entr. : David Guion
  - Aucun(e)
-
  - Aucun(e)
-
  - Aucun(e)
-
  - Aucun(e)
-
Choix de la station

France Bleu