Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ligue 1 (J5) | Le Stade de Reims résiste bien mais doit logiquement céder face au PSG (2-0)

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Le défi était aussi grand que l'affiche était belle ce dimanche soir à Delaune. En proie au doute jusque là, les Rémois n'ont pas démérité face au PSG. Mais les stars parisiennes étaient trop fortes pour vaciller. Reims n'aura jamais abandonné, proposant même des séquences qui méritent d'être revues

Yunis Abdelhamid aura annihilé plusieurs actions parisiennes, mais a finalement cédé deux fois
Yunis Abdelhamid aura annihilé plusieurs actions parisiennes, mais a finalement cédé deux fois © Maxppp - Maxppp

En fin de compte, l'espoir n'aura pas été permis très longtemps. Tout juste Delaune a eu le temps de frissonner, profitant de l'audace de Nathanaël Mbuku dont le centre ne trouvait pas preneur. Il aura fallu la minute suivante, une passe fulgurante de Killian Mbappé pour Mauro Icardi pour refroidir les 5000 spectateurs rémois. En se jouant de Dario Maresic, l'attaquant argentin ajustait facilement Predrag Rajkovic d'une belle frappe croisée.

Du mouvement, des gestes techniques, un peu de suffisance parfois côté parisien, de l'audace et une belle résistance côté rémois. Voilà ce que le public local a pu s'offrir ce dimanche soir, globalement satisfait du spectacle fourni. Car les occasions ont été nombreuses, surtout côté parisien, qu'on se le dise. Il faut quelques masterclass du gardien rémois pour repousser l'échéance.

Du mieux dans le jeu, toujours à la recherche de la réussite

La sentence finissait pas tomber en deuxième mi-temps, alors que Boulaye Dia, à peine entré en jeu, trouvait le poteau de Kaylor Navas. Comme en première période, les Rémois étaient punis sur l'action suivante. Sur une nouvelle accélération soudaine, Killian Mbappé débordait côté gauche et offrait un caviar pour Icardi, seul et qui poussait sans difficulté le ballon dans le but vide. La messe était dite et le rythme retombait. Pas de quoi permettre aux Rémois de trouver l'ouverture. Et c'est bien là où le bas blesse. Si les opportunités existent, les Rouge et Blanc demeurent encore trop fragiles dans les derniers gestes. Le public les pardonnera volontiers contre Paris. Mais il faudra convertir ces promesses dans un avenir proche.

.
. -

A Reims (stade Delaune), le Paris St-Germain bat le Stade de Reims 2-0

  • Mi-temps : 0-1
  • Arbitre : Mr Ruddy Buquet
  • Pelouse : bonne
  • Buts - Icardi (9e, 62e) pour le Paris SG
  • Avertissements - aux Rémois Moreto Cassama (35e) et Thomas Foket (74e) ; aux Parisiens Julian Draxler (51e), Marquinhos (93e)
  • Reims : Rajkovic – Konan, Abdelhamid, Maresic, Foket – Chavalerin, Cassama (Hornby, 81e), Berisha, Donis (Dia, 58e), Mbuku (Zeneli, 64e), Touré (Kutesa, 64e). Entr. : David Guion
  • Paris : Navas - Florenzi, Marquinhos, Kimpembé, Bakker, Paredes (Herrera, 67e), Draxler (Verratti, 67e), Di Maria (Ruiz, 78e), Neymar, Icardi (Sarabia, 78e), Mbappé. Entr. : Thomas Tuchel
.
. -
.
. -
.
. -
Choix de la station

À venir dansDanssecondess