Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La saison 2021-2022 du Racing Club de Lens en Ligue 1

Ligue 1 (J5) : Match nul frustrant du RC Lens à Nîmes

-
Par , France Bleu Nord

Les lensois, tenus en échec 1 1, ont été rejoints en toute fin de match sur un but de Ferhat à la 87ème. Ils avaient ouvert le score à la 34ème but grâce à Ganago, auteur de son 4ème but cette saison. Jean et Banza, entrés en seconde période, ont manqué plusieurs opportunités de "tuer" le match.

Jean Louis Leca après le match nul obtenu à Nîmes
Jean Louis Leca après le match nul obtenu à Nîmes © Radio France - Charley Sylvain

Séduisants en première période

Déçu par le scénario du match, les lensois ont d'abord cherché à positiver. Et on peut les comprendre puisqu'ils ont confirmé une nouvelle fois leur volonté collective de jouer de l'avant en première période. Après un coup franc sur la barre de Kakuta et une frappe de Clauss repoussée miraculeusement par Reynet, les protégés de Franck Haise ont logiquement ouvert le score à la 35ème minute, Ganago profitant d'un magnifique centre au premier poteau de Kakuta pour ouvrir le score. "On peut avoir un peu de déception sur le coup, avouait Franck Haise, mais nous avons à nouveau fait de très bonnes choses et nous avons su souffrir ensemble quand Nîmes a poussé. Cela reste un très bon bilan et très bon premier passage après 5 matches de Ligue 1."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Plus de peur que de mal pour Ganago 

La deuxième période n'a pas débuté de la meilleure des manières pour Lens. A la 53ème minute, Ganago, qui souffrait de la cuisse, a tout de suite alerté le banc de touche afin d'être remplacé par Banza. Mais à priori, plus de peur que de mal pour le meilleur attaquant lensois, selon son entraîneur: "Selon les premiers éléments qui me sont parvenus, ce serait plutôt un début de crampes."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Un 3ème but en 3 matches encaissé après la 85ème minute 

Comme à Lorient (2ème but lorientais à la 93ème) et devant Bordeaux (2ème but bordelais à la 95ème) la défense lensoise a craqué en fin de rencontre. Mais cette fois-ci les conséquences sont plus importantes. l'égalisation du Nîmes Olympique coûte deux points au gardien Jean-Louis Leca et à ses coéquipiers :"Jamais deux sans trois, j'espère que maintenant c'est terminé. Il nous faut être plus en alerte sur l'ensemble du match. Mais en deuxième période on a commencé à perdre les duels, les nîmois ont alors abusé de longs ballons. On aurait dû tuer le match." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess