Football

Ligue 1 (J6) : Caen ne se relance pas à Angers (1-2)

Par Boris Letondeur, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) mercredi 21 septembre 2016 à 21:40

Da Silva, Diomandé et les Caennais sont souffert face à Famara Diedhiou. Troisième défaite consécutive pour le SMC.
Da Silva, Diomandé et les Caennais sont souffert face à Famara Diedhiou. Troisième défaite consécutive pour le SMC. © Maxppp - Jérome Fouquet

Après sa lourde défaite à domicile contre Paris (0-6), le Stade Malherbe de Caen n'a pas réussi à relever la tête à Angers (1-2). Les Normands ont été punis à l'entame de chaque mi-temps (12', 54'). Le premier but de Karamoh en Ligue 1 n'aura servi à rien. Troisième défaite consécutive pour le SMC.

Caen voulait profiter de se déplacement à Angers dans le cadre de la 6ème journée de Ligue 1 pour se rattraper de l'humiliante défaite du weekend dernier face au PSG. C'est raté ! Les Malherbistes ont mis de l'application mais les Angevins connaissaient leur faiblesses. A savoir, les entames de mi-temps.

Lorient, Rennes, et Paris avaient déjà trouvé la clef des filets de Rémy Vercoutre en sortie de vestiaires, Angers les a imités, par deux fois. Les compères de Cheikh N'Doye ont scoré sur leur première action. Un déboulé de Toko Ekambi sur la gauche finissait par un centre sur la tête du capitaine angevin. Sa remise en retrait parfaite pour Billy Ketekeophomphone est conclue par une volée magnifique du franco-laotien (1-0, 12').

Caen réagit mais la tête d'Ivan Santini passe au dessus des buts de Mathieu Michel (16'). Dans le premier acte, c'est en fait le SCO qui accumule les occasions d'aggraver le score, sans y parvenir. Juste avant la pause, le buteur du soir se blesse sur un centre.

Bis repetita

Caen attaque la deuxième période avec plus d'allant. Pourtant, c'est Angers qui prend le large. Sur un coup-franc de 45 mètres, Thomas Mangani envoie le ballon dans la surface de réparation. Au duel, N'Doye et Da Silva propulsent le ballon dans le but de Rémy Vercoutre, bloqué sur sa ligne (2-0, 54').

Patrice Garande lance alors Yann Karamoh à la place de Vincent Bessat, puis Pape Sané à celle d'Ivan Santini. Le premier cité ne tarde pas à se mettre en évidence mais manque son contrôle juste avant de se présenter devant Mathieu Michel.

Première pour Karamoh

Dans la foulée, Ronny Rodelin déborde à gauche et centre en retrait. Jonathan Delaplace rate son contrôle orienté qui devient une passe pour le jeune Karamoh. Excentré à droite des 6 mètres, il inscrit son premier but en professionnel, son premier but en Ligue 1 (2-1, 71').

Malgré la pression caennaise lors des 20 dernières minutes, les Angevins tiennent leur victoire. Caen, encore puni sur ses points faibles, enchaine une troisième défaite consécutive, avec dix buts encaissés pour un seul marqué. Quatorzième, il lui reste un match, dans trois jours à Bordeaux, pour éviter un septembre noir, synonyme de quatre revers en autant de rencontres.

Réactions à venir

On a mis tout ce qu'il fallait pour ramener quelque chose. Dans le jeu c'était un peu mieux, on a eu quelques situations. On peut espérer faire mieux pour les prochain matchs. On n'a pas le temps de cogiter, on a un match à Bordeaux samedi. Ismael Diomandé, milieu du SM Caen