Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 100% DFCO

Ligue 1 (J8) - Le DFCO s'en va défier le PSG, en espérant un miracle

-
Par , France Bleu Bourgogne

Le DFCO se déplace sur la pelouse du PSG, samedi 24 octobre 2020, pour la 8e journée de Ligue 1. Gagner là-bas serait un exploit, marquer un but déjà une bonne performance vu l'historique des confrontations. Les Dijonnais voudront montrer un beau visage avant un calendrier plus clément.

L'an dernier le DFCO s'était incliné 4-0 sur la pelouse du Parc des Princes
L'an dernier le DFCO s'était incliné 4-0 sur la pelouse du Parc des Princes © Maxppp - Jie Kechen / Xinhua News Agency/Newscom/MaxPPP

Parfois, croire aux miracles a du bon. Cela permet d'aborder plus sereinement ce déplacement du DFCO sur la pelouse du Paris Saint-Germain, samedi 24 octobre 2020 (21 heures), pour le compte de la 8e journée de Ligue 1. Avant le début du week-end, le PSG est 2e du championnat, le DFCO toujours lanterne rouge et en quête de sa première victoire dans cette saison 2020/2021 (2 matchs nuls, 5 défaites). Les Dijonnais pourront en tout cas compter sur un effectif presque au complet, seulement privés d'Amalfitano et Assalé (proches d'une reprise) et de Benzia (blessé de longue date). Si obtenir un succès à Paris semble presque hors de portée, les Dijonnais voudront au moins bonifier le bel esprit collectif montré face à Rennes la semaine passée. 

L'historique fait peur 

C'est un euphémisme, le DFCO ne réussi pas du tout en déplacement dans la capitale. En cinq confrontations au Parc des Princes en Ligue 1, Dijon s'est incliné cinq fois, et a encaissé 21 buts - on se souvient du traumatisant 8-0 concédé en 2018. Surtout, les Rouges n'ont jamais marqué le moindre but dans l'antre parisienne. Mais tout ça, ce ne sont que des statistiques, l'entraîneur du DFCO Stéphane Jobard n'y attache pas trop d'importance : "L'idée d'être inhibé parce qu'on n'a jamais marqué, non je ne pense pas. On part souvent bredouille et avec la musette chargée de Paris, si j'ai un attaquant qui veut entrer dans l'histoire du DFCO en ouvrant notre compteur au Parc des Princes, il est le bienvenu". Et si pour la belle histoire, l'attaquant en question s'appelait Moussa Konaté, fraîchement arrivé en Bourgogne en provenance d'Amiens ? 

Pas le bon moment, entre deux matchs de Ligue des champions ? 

Ce PSG - DFCO, hasard du calendrier, tombe entre deux matchs de Ligue des champions. Cette semaine, les Parisiens ont perdu 2-1 à domicile contre Manchester United ... et rejoue dés mercredi face à l'équipe turque de Istanbul Basaksehir. "On est un peu l'entremets. Ils sortent d'une contre-performance, ils vont avoir l'envie de se racheter, je me méfie de l’orgueil des bêtes blessées, indique Stéphane Jobard. On s'attend à souffrir, à chaque fois il a fallu batailler, se bagarrer et pour l'instant en vain. On s'attend à souffrir". Souffrir oui, mais avec la manière. "Il faut être capable de garder le ballon sous pression et de le ressortir, explique le technicien dijonnais. C'est le principal challenge quand tu vas au Parc des Princes". 

"On connaît l'orgueil des champions", Stéphane Jobard est méfiant

Choix de la station

À venir dansDanssecondess