Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 : l’ETG sombre face à Rennes

dimanche 25 août 2013 à 0:40 Par Richard Vivion, France Bleu Pays de Savoie

Inexistants lors des 45 première minutes, les joueurs haut-savoyards ont concédé une deuxième défaite consécutive, cette fois face à Rennes. Evian-Thonon-Gaillard s’est incliné sur sa pelouse 2 buts à 1. Après 3 journées de championnat, ce nouveau revers fait plonger l’ETG à la dernière place du classement de L1.

etg rennes 21
etg rennes 21 © Radio France - Richard Vivion

Difficile de faire pire. Hier soir, les 8 862 spectateurs du parc des sports d’Annecy n’en revenaient pas. L’ETG est totalement passé au travers de la première période, laissant le contrôle du match à des bretons qui n’en demandaient pas temps. C’est donc logiquement ouvrait la marque dès là 11ème minute grâce à un pénalty transformé par Oliveira, après une faute de Sabaly sur Pitroipa. Nelson Oliveira, l’attaquant rennais qui, allait doubler la mise quelques minutes plus tard (34ème). Sa frappe contrée par Cédric Barbosa prenait Bertrand Laquait à contre-pied.

2 à 0 à la pause, on se demandait comment l’ETG allait réagir en seconde période. La réponse est venue d’un éclair de génie, signé Kevin Bérigaud. L’attaquant haut-savoyard frappait de 25 mètres. Une demie volée qui allait se loger dans la lucarne du gardien breton. Le suspens était relancé. Mais encore une fois, même si l'ETG jouait (beaucoup) mieux, un manque de réalisme devant le but et surtout un excellent Benoit Costil, le gardien rennais, allait forcer les joueurs de Pascal Dupraz a concéder leur première défaite à domicile de la saison.

etg rennes 21 son

"Je suis déçu. C'est le scénario catastrophe avec une première mi-temps où on a manqué d'impact. On a eu des difficultés dans les enchaînements et pas assez de mouvements. On a été puni logiquement. La deuxième mi-temps a été meilleure" , a regretté l’entraineur haut-savoyard. Après trois journées de L1, et pour la première fois de son histoire, l’ETG occupe la dernière place du classement. "Une première et surtout, j’espère, une dernière" , commentait hier soir Pascal Dupraz.

etg rennes 21 enro