Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1: l'ETG stérile, coule encore une fois à Marseille

samedi 17 août 2013 à 23:30 Par Richard Vivion, France Bleu Pays de Savoie

Avec des attaquants haut-savoyards aux abonnés absents, Evian-Thonon-Gaillard s’est une nouvelle fois incliné, samedi après midi, à Marseille. L’Olympique de Marseille s’est imposé 2 à 0. Après deux journées de championnats, l’ETG pointe en 15ème position et va devoir se pencher sur son (inquiétant) manque d’efficacité offensive.

Logo ETG 2
Logo ETG 2 © DR

Ils ont malheureusement réalisé la passe de trois. Troisième déplacement dans la cité Phocéenne et 3ème défaite pour l’ETG. C’est André-Pierre Gignac qui a ouvert le score (16ème), avant que  l’autre canonnier de l’attaque marseillaise, Dimitri Payet ne double la mise (67ème), bien aidé, il est vrai, par la passivité de la défense centrale des roses.

Les joueurs de Pascal Dupraz ont donc quitté le vieux port déçus et surtout la tête pleine de regrets. Parce que, sous un soleil de plomb, ils n’ont pas démérité. Souvent dangereux, proposant même un jeu agréable, ils ont en revanche pêché par un inquiétant manque de réalisme. Hier, l’ETG a tiré 17 fois au but, contre 8 fois seulement pour l’OM. Un déluge d’occasions qui malheureusement pour les roses, n’aura jamais été concrétisé. Berigaut, Benézet, puis Nsikulu et Sogou en 2nde période ont été trop beaucoup imprécis.

Nicolas Benezet: "Je préfère être nul et gagner"

Un constat qui à de quoi désabusé l’entraineur haut-savoyard. "Les buts auraient pu faire la largeur du terrain, on n’aurait quand même pas marqué" . Pascal Dupraz, conscient que si son équipe joue bien, elle doit régler la mire. "Je préfère être nul et gagner 1 à 0" , renchérit le milieu de terrain Nicolas Benezet. Il faut dire que pour l’ETG ce n’est pas une première. La semaine dernière, face à Sochaux (1-1), l’ETG avait été victime du même symptôme.

Il va maintenant falloir trouver le remède, et vite ! Avec un seul point pris lors des deux premières journée de Ligue 1, Pascal Dupraz qui espère toujours concéder moins de défaites que la saison dernière, a dores et déjà annoncé que le prochain (réception de Rennes le 24/08) match sera très important.

OM ETG LAQUAIT

 

 

OM ETG enro apres