Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 : l'OGC Nice retrouve le sourire grâce à Atal

-
Par , France Bleu Azur

L'OGC Nice recevait ce dimanche à l'Allianz Riviera la lanterne rouge de la Ligue 1, Guingamp, dans le cadre de la 34e journée de Ligue 1. Grâce à un fabuleux triplé de Youcef Atal, les aiglons s'imposent 3-0 et renouent avec la victoire après la défaite contre Caen (1-0) le week-end dernier.

Youcef Atal a réalisé une performance de très haut niveau ce dimanche contre Guingamp
Youcef Atal a réalisé une performance de très haut niveau ce dimanche contre Guingamp - Maxppp

Nice, France

Il s'en souviendra longtemps de ce 28 avril. Youcef Atal était dans un grand jour et grâce à lui le Gym a assommé un peu plus une équipe de Guingamp qui reste dernière de Ligue 1 et qui perd encore du terrain sur le barragiste (à cinq points maintenant de Caen, 18e). Le récital de l'international algérien a démarré dès la neuvième minute avec une reprise splendide du pied gauche sur un service parfait d'Adrien Tameze. Le ballon allait se loger, avec l'aide du poteau, dans le but d'un Marc-Aurèle Caillard trop court sur le coup. 

Puis il y eut cette 68e minute et cette percée plein axe. Parti du rond central, Atal ne se pose pas de question et va conclure du bout du pied pour éviter la sortie du gardien guingampais. Pour achever son oeuvre, l'arrière droit reconverti ailier gauche concluait dans le but vide une offrande d'Ihsan Sacko. Youcef Atal pouvait ensuite céder sa place à Ganago pour recevoir une belle ovation du public.

Des banderoles, mais pas de chant hostile

Les tribunes justement, on attendait des réactions hostiles de la Populaire Sud après les événements de la semaine. La défiance des supporters vis-à-vis des actionnaires s'est exprimée à travers une série de banderoles déployées tout au long du match. "Actionnaires démission", "God save the Gym" ou "Actionnaires prenez vos responsabilités, dégagez". Hormis cela, pas de chant ni de sifflet : le match s'est déroulé dans une ambiance festive, malgré une affluence encore une fois décevante (16.374 spectateurs).

Avec cette victoire, le Gym grimpe à la septième place du classement après le match nul (1-1) de Reims à Angers. Mais la 4e place semble maintenant inatteignable pour des aiglons qui se déplacent au Parc des Princes samedi prochain pour affronter le PSG à 17h.