Football

Ligue 1 : l'OGC Nice et Super Mario renversent l'OIympique de Marseille

Par Jean-Baptiste Marie, France Bleu Azur lundi 12 septembre 2016 à 2:28

Mario Balotelli, les bras en croix, vient d'ouvrir le score sur penalty face à Marseille.
Mario Balotelli, les bras en croix, vient d'ouvrir le score sur penalty face à Marseille. © Maxppp - .

Avec un doublé de Mario Balotelli et un but de Wylan Cyprien, l'OGC Nice a remporté ce dimanche soir le derby face à l'Olympique de Marseille (3-2) en clôture de la 4e journée de Ligue 1. Menés 2 buts à 1, les joueurs de Lucien Favre ont su renverser la tendance. Le Gym est deuxième derrière Monaco.

Devant plus de 31.000 spectateurs, Mario Balotelli a réussi ses débuts sous ses nouvelles couleurs niçoises. En inscrivant un doublé (dont un pénalty), l'attaquant italien a fait mieux en quatre-vingt dix minutes qu'en deux saisons à Liverpool et au Milan AC (2 buts en 36 matches de championnat). C'est une vieille habitude pour le natif de Palerme qui avait déjà marqué pour ses premiers pas avec l'Inter Milan, Manchester City et le Milan AC.

Super Mario a donc marqué, ce dimanche soir, face à l'Olympique de Marseille. D'abord sur pénalty (1-0, 7e) puis d'une tête piquée après un centre de Ricardo venu de la droite (2-2, 78e). Entre temps, l'olympien Florian Thauvin avait égalisé (1-1, 13e) et Bafétimbi Gomis transformé un pénalty (1-2, 72e) suite à une grossière erreur de Vincent Koziello pourtant auteur d'une prestation aboutie.

Paul Baysse, la capitaine de l'OGC Nice, salue la prestation de Mario Balotelli.

Cyprien délivre l'Allianz Riviera

Menés 2 buts à 1, les joueurs de Lucien Favre ont su trouver les ressources pour égaliser puis prendre l'avantage. Délaissant le 3-5-2 mis en place pour la première fois de la saison par le technicien suisse, le Gym a profité des entrées de Valentin Eysseric et Younes Belhanda pour revenir au 4-3-3 du début de saison.

Belhanda, champion de France avec Montpellier en 2012, n'a pas mis longtemps pour se fondre dans le moule niçois. Quelques minutes seulement après son entrée sur la pelouse, il a glissé sur une tamponnade une passe à Wylan Cyprien. L'ancien lensois a décoché une frappe lourde en direction du but marseillais. Yohan Pelé, le gardien de l'OM, s'est complètement troué et a permis à l'ancien lensois de délivrer l'Allianz Riviera (3-2, 78e).

Wylan Cyprien (au centre) laisse explosé sa joie. Il offre la victoire à l'OGC Nice. - Maxppp
Wylan Cyprien (au centre) laisse explosé sa joie. Il offre la victoire à l'OGC Nice. © Maxppp - .

L'Europa League dans le viseur

Cette victoire 3 buts à 2 dans le derby du Sud-Est permet à l'OGC Nice de signer un troisième succès en quatre matches de championnat. Les Aiglons sont deuxièmes de Ligue 1, juste derrière le voisin monégasque. Ce succès de prestige face à l'OM permet aux Niçois d'aborder sereinement leur prochaine échéance : l'Europa League. Le Gym va faire son retour en coupe d'Europe, jeudi prochain à domicile (21h05), face aux Allemands de Schalke 04 (un match à suivre en intégralité sur France Bleu Azur).