Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 : l'OGC Nice explose à Lille, battu 4-0

vendredi 1 février 2019 à 23:44 Par Jean-Baptiste Marie, France Bleu Azur

L'OGC Nice a pris une leçon de football ce vendredi soir à Lille. Les Aiglons se sont lourdement inclinés 4-0 face au LOSC pour le compte de la 23e journée de Ligue 1. Les Nordistes étaient beaucoup trop forts, et les Niçois bien trop timides. Atal est sorti blessé. Lees-Melou a été exclu.

Le dépit du Niçois Allan Saint-Maximin face à la joie lilloise
Le dépit du Niçois Allan Saint-Maximin face à la joie lilloise © AFP - PHILIPPE HUGUEN

Nice, France

L'histoire retiendra que c'est par une défaite que la présidence Ganaye a débuté à l'OGC Nice, comme son prédécesseur. Le Gym a été giflé par Lille. Insolents de maîtrise, les joueurs de Christophe Galtier n'ont pas permis aux Aiglons de mettre en place leur jeu. Ils ont débuté en 3-5-2, avant de vite changer pour le 4-3-3 au quart d'heure de jeu après l'ouverture du score nordiste par Leao (1-0, 7e).

Walter Benitez a encore fait son oeuvre, mais il n'a pu éviter le naufrage des siens. L'impressionnant Nicolas Pépé a doublé la marque juste avant la pause (2-0, 37e). Au retour des vestiaires le Gym a tenté d'être plus entreprenant. Trop timide. La balade de santé du LOSC s'est poursuivie. Bamba a scellé le sort niçois (3-0, 75e) avant que l'ancien attaquant niçois Loïc Remy n'alourdisse le score (4-0, 94e). Entre temps, l'arbitre du match avait sorti un carton rouge très sévère pour une faute non-intentionnelle de Pierre Lees-Melou.

Ganaye pointe l'attitude des joueurs

A la fin du match, Patrick Vieira a reconnu la supériorité de l'adversaire : "on est passé à travers de notre match. Lille était beaucoup plus fort que nous. On a pas mis les ingrédients pour les faire douter. On a vu la différence entre une équipe qui a les moyens de se qualifier pour la Ligue des Champions et une autre qui luttera jusqu'au bout pour finir le plus haut possible." 

Gauthier Ganaye lui a été plus dur. Le nouveau président du Gym a pointé du doigt les joueurs : "on a pris une grosse claque. Il n'y a jamais eu photo dans ce match. On a rien montré. C'est décevant dans l'attitude. Si on continue de jouer comme ça, c'est clair et net que l'on ira pas plus haut. Il faut que les joueurs se ressaisissent dans l'attitude et qu'ils montreront un autre visage contre Lyon le week-end prochain."