Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ligue 1 : l'OGC Nice coule face à Dijon

-
Par , France Bleu Azur

L'OGC Nice sombre dans la crise après une défaite logique à domicile face à lanterne rouge de la Ligue 1. Dijon s'impose 3-1 ce dimanche à l'Allianz Riviera face à des Aiglons encore une fois apathiques. Le Gym enchaîne une 4e défaite d'affilée et se retrouve 11e de Ligue 1.

Le milieu de terrain de l'OGC Nice Pierre Lees-Melou et le latéral suisse Jordan Lotomba
Le milieu de terrain de l'OGC Nice Pierre Lees-Melou et le latéral suisse Jordan Lotomba - Maxppp

On attendait une réaction. On a vu une confirmation. L'OGC Nice est malade. Après la déconvenue face au Slavia Prague jeudi, les Aiglons ont enchaîné avec une nouvelle performance mièvre face au dernier de la classe. Dijon, qui n'avait pas encore gagné en Ligue 1, s'impose 3-1 sans forcer. Et c'est ça le pire. Mama Baldé a signé un doublé et le latéral gauche Ngonda, avec beaucoup de spontanéité, avait signé le 2e but avant la pause. La réduction du score d'Amine Gouiri en fin de match ne change rien. L'OGC Nice est en crise.

Cinq changements qui ne changent rien

Patrick Vieira avait pourtant changé 5 joueurs par rapports à jeudi. Mais le remplacement de Bambu, très fébrile depuis la blessure de Dante, par Danilo en charnière, n'a rien changé. Pire, le Brésilien offre le 3e but aux Dijonnais en glissant un ballon pas assez appuyé à Benitez. Opportuniste, Mama Baldé enfonçait les Aiglons (67e). 

La fin de match était un long chemin de croix, même si le pénalty accordé par François Letexier après intervention du VAR permettait de croire à un improbable retour. Il n'en fut rien. Les Aiglons vont dans le mur. Et vont aborder une semaine qui pourrait définitivement les éliminer de la Ligue Europa jeudi avant de jouer Reims dimanche, un nouveau club à la peine qui voudra se refaire la cerise face au Gym.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess