Football

Ligue 1 : l'OGC Nice arrache le nul à Montpellier et reste invaincu en Ligue 1

Par Jean-Baptiste Marie, France Bleu Azur dimanche 18 septembre 2016 à 18:36

Younès Belhanda a offert l'égalisation à Nice en marquant contre son ancien club
Younès Belhanda a offert l'égalisation à Nice en marquant contre son ancien club © Maxppp - .

Dans le cadre de la 5e journée de Ligue 1, l'OGC Nice se déplaçait à Montpellier trois jours après sa défaite (1-0) en Ligue Europa face à Schalke 04. Les Aiglons ont arraché le nul 1-1 grâce à l'ancien montpelliérain Younès Belhanda. Le Gym est toujours invaincu en Ligue 1 avant de recevoir Monaco.

Pour sa première semaine européenne, l'OGC Nice a tenu le coup. Certes la défaite concédée contre Schalke 04 (1-0), jeudi dernier, en coupe d'Europe laisse des regrets, mais le Gym n'a pas vacillé en Ligue 1. Victorieux de l'Olympique de Marseille (3-2), une semaine plus tôt, Nice a démontré samedi la même capacité à réagir face à Montpellier.

Menée après un penalty de l'Héraultais Ryad Boudebouz (1-0, 66e) suite à un penalty sévère pour une main de Malang Sarr dans la surface, l'équipe de Lucien Favre a su se reprendre. Anastasios Donis tout juste rentré a délivré un centre en retrait millimétré à Younès Belhanda. L'ancien montpelliérain lancé à toute vitesse a marqué contre son ancien club permettant au Gym d'égaliser (1-1, 85e).

Le minimum syndical

Ce match nul pour l'OGC Nice est le minimum syndical. Car juste avant le quart d'heure de jeu, Belhanda a eu l'opportunité d'ouvrir le score pour les aiglons. Malheuresement son plat du pied est passé juste à côté du but de Jourdren. En fin de rencontre, aussi, les azuréens ont eu l'opportunité d'inscrire un deuxième but notamment par Donis. Le Grec, prêté par la Juventus, a fait une excellente rentrée (75e) en frappant à deux reprises vers la cage adverse.

Vous avez dit turnover ?

Lucien Favre avait annoncé, bien avant que la saison ne commence, sa façon de faire entre les matches d'Europa League (le jeudi) et les matches de championnat (le dimanche). Le technicien suisse change quatre à cinq joueurs d'une rencontre à l'autre.

Ce dimanche après-midi en l'absence de Mario Balotelli (laissé au repos) et Jean-Michaël Seri (blessé), Vincent Koziello, Wylan Cyprien et Ricardo sont allés s'asseoir sur le banc. Mathieu Bodmer, Rémi Walter, Arnaud Souquet, Arnaud Lusamba et Younès Belhanda ont été titularisés. Cinq changements donc qui n'ont pas franchement porté atteinte à la philosophie de jeu de l'équipe azuréenne. Une vraie force pour le collectif niçois.

Rémi Walter : " Toute l'équipe est concernée "

  • Prochain match : NICE-MONACO à suivre sur France Bleu Azur, mercredi soir (coup d'envoi 19h).