Football

Ligue 1 : l'AS Saint-Etienne veut mettre dans le mille au Parc des Princes

Par David Valverde, France Bleu Saint-Étienne Loire jeudi 8 septembre 2016 à 16:10

Robert Beric sera à la pointe de l'attaque des Verts
Robert Beric sera à la pointe de l'attaque des Verts © Maxppp - Maxppp

Pour le 1000e match de l’histoire du PSG dans son enceinte, le quadruple champion de France en titre reçoit l'une de ses victimes préférées, l'ASSE contre qui il vient d'enchainer deux victoires de suite. Une proie idéale alors que les Parisiens ont perdu avant la trêve à Monaco.

C'est une reprise par un choc pour les Verts ! Après 2 semaines de trêve internationale qui a vu certains de ses joueurs disputer des rencontres en sélection, l'ASSE affronte le Paris Saint-Gemain ce vendredi (20h45) au Parc des Princes pour la 4e journée de Ligue 1. Le quadruple champion de France, contre qui les footballeurs stéphanois viennent de perdre leur 10 derniers matches. L'ASSE débute une série de 7 matches en 24 jours avec une infirmerie quasiment vidée où ne reste finalement que le défenseur Pierre-Yves Polomat.

C'est une rencontre aux saveurs européennes entre les Verts qui débuteront leur campagne de Ligue Europa jeudi à Mayence et le PSG qui commencera mardi en Ligue des Champions contre Arsenal. Les Parisiens restent sur une défaite juste avant la trêve à Monaco et doivent relever la tête, eux qui n'ont plus perdu deux matches de suite en championnat depuis novembre 2011. Ce vendredi soir au Parc des Princes, il y aura une ambiance de fête pour le 1000e match officiel du PSG dans son stade, qui plus est face à sa victime préférée.  Certains indices laissent penser que ça pourrait être moins terrible que d'habitude : d'abord Zlatan n'est plus là, lui qui a marqué 14 buts lors de ses 13 matches face aux Verts. Ensuite le PSG reste donc sur une défaite qui a fait du bruit avant la trêve à Monaco et qui a interrompu brutalement la lune de miel entre Unai Emery, les supporters et les médias. Le journal "l'Equipe" titrait ce jeudi "Paris c'est flou" et jamais les Verts dans leur histoire très récente n'ont affronté un PSG aussi peu rempli de certitude.

Mais les Stéphanois le savent bien, à Paris on transmet deux choses aux joueurs et aux entraineurs qui passent : Il faut être champion en fin de saison et il faut battre l'AS Saint-Étienne, aussi souvent que possible ! L'ASSE c'est la victime expiatoire préférée de Paris. Alors qu'on fête le 1000e match au Parc, les Verts veulent donc mettre les crampons dans le gâteau, mais pas sûr qu'on les laisse même apercevoir les bougies.

Les réactions 

Christophe Galtier (entraineur de l'ASSE) : "Zlatan n'est plus là, ils nous a fait mal ! Mais il y a d'autres joueurs de qualité à Paris. Un nouvel entraineur qui met en place sa philosophie de jeu. On dit souvent que les grandes équipes ne perdent jamais deux fois de suite. Ils sont largement, largement favoris..."

Léo Lacroix (défenseur de l'ASSE) : C'est grandiose de tout de suite voir l’ambiance au Parc. depuis la Suisse on a vu le PSG grandir dans le championnat français et la scène européenne. Ils ont perdu à Monaco, mais il y aura une réaction. C'est à nous d'aller là-bas et de faire un résultat à Paris. Il faut rester positif et partir à la guerre.

Partager sur :