Football

Ligue 1 : La belle aventure de Caen se poursuit à Reims (1-0)

Par Boris Letondeur, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) dimanche 18 octobre 2015 à 1:12

Andy Delort a délivré une superbe passe décisive à Julien Féret.
Andy Delort a délivré une superbe passe décisive à Julien Féret. © Maxppp - Stéphane Geufroi

Le Stade Malherbe de Caen a glané sa septième victoire de la saison à Reims (1-0) lors de la 10ème journée de Ligue 1. Le capitaine Julien Féret a marqué l'unique but de la rencontre à la suite d'un superbe travail d'Andy Delort (74'). Avec 21 points au compteur, Caen reste sur le podium de Ligue 1.

Le Stade Malherbe de Caen s'est imposé à Reims (1-0) pour le compte de la 10ème journée de Ligue 1. Julien Féret, le capitaine, a inscrit le seul but de la soirée sur un superbe service d'Andy Delort, parti du milieu du terrain à la limite du hors-jeu (74').

Avec l'absence du défenseur gauche Emmanuel Imorou, Patrice Garande a revu sa copie avant le coup d'envoi. Dennis Appiah, habituel arrière droit, passe à gauche, tandis que le jeune Jordan Leborgne est titularisé à droite. Au milieu, du changement aussi. Nicolas Seube et Jordan Adéoti sont alignés devant la défense tandis que Julien Féret est placé en véritable numéro 10.

Placide repousse l'échéance

Par trois fois en première mi-temps les Caennais ont frôlé l'ouverture du score. Dès l'entame, Ronny Rodelin oblige Johny Placide à la parade sur une déviation de la tête au premier poteau après un corner de Vincent Bessat (3'). A la 26', c'est ensuite Alaeddine Yahia, encore de la tête sur un coup franc de Vincent Bessat qui oblige le gardien rémois à détourner sur son poteau. Dans la foulée, Damien Da Silva rate l'immanquable. Seul aux 6m, il expédie sa tête plongeante au ras du poteau.

La vista de M. Bien

La première période est aussi marquée par trois décisions importantes de l'arbitre du match Wilfried Bien. A la 13', Grejohn Kyei simule grossièrement dans la surface de réparation caennaise. Coup franc contre le Rémois et carton jaune. Logique. A la demi-heure de jeu, deux tacles musclés mais licites d'Alaeddine Yahia et de Damien Da Silva déséquilibrent des Rémois dans la surface de vérité. M. Bien ne bronche pas, et il a raison.

Le beau finish caennais

La deuxième mi-temps est rythmée mais il y aura finalement peu d'occasions, excepté le but de Julien Féret. Les Caennais, solides et solidaires, l'emportent au final assez logiquement et poursuivent leur belle aventure. C'est leur septième victoire en 10 journées de Ligue 1. C'est aussi leur troisième succès consécutif (Ajaccio, Saint-Etienne et Reims) sans encaisser le moindre but.

Avec 21 points au compteur, les Malherbistes ont déjà fait la moitié du chemin vers le maintien. Surtout, ils se maintiennent sur le podium de Ligue 1, troisièmes, derrière le Paris Saint-Germain et Angers, autre surprise de ce début de saison. Prochain match vendredi à 18h30 au Stade Michel d'Ornano contre le FC Nantes, qui vient de marquer plus de deux buts en un match pour la première fois en 2015 (3-0 contre Troyes).