Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La saison 2019-2020 du FC Metz en Ligue 1

Ligue 1 : la belle opération du FC Metz à Amiens

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Grâce à un bijou de Farid Boulaya et à un solide Alexandre Oukidja dans les buts, le FC Metz s'impose à Amiens (0-1) et signe une victoire importante face à un concurrent direct pour le maintien.

La joie de Farid Boulaya après son ouverture du score décisive pour le FC Metz à Amiens (0-1)
La joie de Farid Boulaya après son ouverture du score décisive pour le FC Metz à Amiens (0-1) © AFP - FRANCOIS LO PRESTI

Un éclair. Une inspiration. Un chef d'oeuvre. Samedi soir sur la pelouse d'Amiens, Farid Boulaya a inscrit une pépite comme lui seul en a le secret. Au départ un coup franc tiré par ses soins et repoussé par Gurtner. La défense picarde ne parvient à se dégager correctement. L'international algérien récupère le cuir à l'entrée de la surface en enroule une frappe splendide qui va se loger dans la lucarne du portier d'Amiens totalement impuissant. La demi-heure approche et jusqu'à présent, Amiens et Metz se neutralisent dans un début de rencontre crispé, comme le sont bien souvent les duels de bas de tableau : peu d'occasion, beaucoup de déchet technique. Et Farid survint avec son pied droit de feu. 

Le bijou de Boulaya 

Un but aussi précieux dans sa réalisation que pour son résultat car avec cette victoire acquise chez un concurrent direct, le FC Metz se donne une bouffée d'air frais bienvenue à l'entame de ce mois de mars annoncé comme crucial avec les affrontements à venir contre Nîmes et Toulouse. En passant la barre des 30 points, les Grenats creusent un écart significatif sur leurs adversaires (31 points, 4 d'avances sur le barragiste, 9 d'avance sur le premier relégable). A l'inverse, Amiens s'enfonce dans le marasme : le club picard n'a plus gagné depuis 15 rencontres en L1.

Oukidja XXL

Avec Ibrahima Niane en pointe pour remplacer Habib Diallo et avec les retours en milieu de terrain de Maïga et Pajot, les messins ont su faire preuve de tranchant dans leurs intentions et auraient même mérité un avantage plus conséquent. Mais Boulaya (36'),  Ambrose (42') ou Niane (65') manquaient de réalisme ou butaient sur un très bon Gurtner. C'est au courage ensuite que les hommes de Vincent Hognon ont conservé leur avance, à l'image d'un Alexandre Oukidja encore impérial dans ses cages : Diabaté (33e), Kakuta (55') ou Konate (66e et 84'), aucun n'a réussi à tromper la vigilance du gardien messin, assurément l'autre grand bonhomme de la soirée.  

"On a mis les ingrédients qu’il fallait, on avait des absents. Alexandre Oukidja était en feu mais c’est tout le groupe qu’il faut féliciter. Le maintien? Il y a encore beaucoup de matchs" (Vincent Pajot, milieu de terrain du FC Metz sur Bein Sport)

"Nous n'avons pas volé notre victoire face à un concurrent direct. On avait besoin de se relancer après des matches où l'on avait des difficultés à finir à 11. J'ai trouvé mon équipe très cohérente. Le seul petit regret est que l'on est resté à portée d'Amiens qui a joué son va-tout en seconde période. Comme on n'a pas tué le match, on s'est exposé, il faudra progresser à ce niveau-là. Maintenant, on prend des points, on avance, on n'attend rien des autres équipes." (Vincent Hognon, entraîneur du FC Metz)

Le but de Farid Boulaya en direct sur France Bleu Lorraine

Les Grenats saluent les supporters venus les soutenir à Amiens - Radio France
Les Grenats saluent les supporters venus les soutenir à Amiens © Radio France - Thomas Jeangeorge
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu