Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Ligue 1 : la LFP ouvre une enquête sur le match Caen - Angers

mardi 16 avril 2019 à 12:52 - Mis à jour le mardi 16 avril 2019 à 14:48 Par Jean-Baptiste Marie, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu, France Bleu Cotentin et France Bleu Breizh Izel

La commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) mène une enquête sur l'intégrité du match Caen-Angers (0-1) disputé le week-end dernier. Dans un communiqué le Stade Malherbe "déplore ces jeux de coulisse" en visant Guingamp, adversaire direct dans la course au maintien.

L'attaquant caennais Casimir Ninga face à Angers
L'attaquant caennais Casimir Ninga face à Angers © Maxppp - .

Caen, France

Le Stade Malherbe Caen a publié ce mardi matin un communiqué sur son site internet concernant la saisie de la commission de discipline de la LFP sur le match Caen-Angers, disputé samedi dernier et perdu (1-0) par les footballeurs normands

La Ligue mène une enquête pour évaluer s'il est permis de douter de l'intégrité de la rencontre  en question comptant pour la 32e journée du championnat de Ligue 1. Dans son communiqué, le club de football caennais affirme que l'En Avant de Guingamp (18e), concurrent direct au maintien dans l'élite, a appelé la LFP avant le match SM Caen / Angers SCO. Le SMC y voit là un jeux de coulisse peu appréciable (lire ci-dessous).

Le communiqué du Stade Malherbe :

"Le Stade Malherbe Caen a été contacté par téléphone samedi après-midi par la Ligue de Football Professionnel, en la personne de son Directeur Général,  pour évoquer des discussions entre des joueurs du Angers SCO et de l’EA Guingamp. La commission de discipline de la LFP s’est saisie de l’enquête qui devra déterminer dans quel intérêt l’EA Guingamp a appelé la LFP en amont du match SM Caen / Angers SCO. Le Stade Malherbe Caen déplore ces jeux de coulisse, dont il se passerait volontiers, pour se focaliser sur les moyens à mettre en œuvre et continuer de se battre pour son maintien en Ligue 1 Conforama dans cette fin de saison."

Angers réagit et fustige l'attitude du président guingampais

Le SCO d'Angers a aussi réagi ce mardi après-midi sur son site internet : "aucun soupçon ne saurait peser sur le club d'Angers SCO, qui affiche des valeurs fortes en matière de moralité et d’éthique. Des valeurs partagées par l'ensemble des dirigeants, des joueurs et des collaborateurs. Les accusations portées par Bertrand Desplat autour de la rencontre SM Caen/Angers SCO comptant pour la 32ème journée de Ligue 1 Conforama sont inacceptables, elles remettent en cause l’intégrité du Club et jettent le discrédit sur l'ensemble du football français."