Football

Ligue 1 : la possession, le cœur du problème de l'AS Saint-Étienne ?

Par David Valverde, France Bleu Saint-Étienne Loire samedi 21 janvier 2017 à 15:08

Christophe Galtier et Fabien Lemoine face à Lille (20e journée)
Christophe Galtier et Fabien Lemoine face à Lille (20e journée) © Maxppp - Maxppp

Depuis fin octobre, la possession de balle de l'ASSE en championnat fond comme neige au soleil. Cause ou conséquence de la pauvre qualité du jeu des Verts depuis 3 mois ? Question posée alors que les Verts reçoivent Angers ce dimanche (17h sur France Bleu Saint-Étienne Loire)

Après une semaine passée une nouvelle fois dans le sud-est de l'Espagne du côté de Murcie, l'ASSE retrouve son Chaudron pour la première fois depuis le 21 décembre dernier, un match nul contre Nancy et un coup de gueule de Christophe Galtier sur l'état de la pelouse. Ce dimanche après midi les Verts reçoivent Angers avec l'objectif de la victoire face à des Angevins qui ont vécu une fin d'année 2016 catastrophique. Pour les Verts c'est le dernier match encadré par deux vraies semaines d'entrainement avant de plonger le weekend prochain dans une série ahurissante de neuf matches en 27 jours.

La possession de balle en chute libre

La possession de balle était l'une des forces des Verts en début de saison. Derrière des habitués comme Monaco, Paris ou Lyon, l'ASSE arrivait à sortir son épingle du jeu et à profiter de la lapalissade qui veut que quand vous avez le ballon, l'adversaire ne l'a pas et n'est pas dangereux. Mais cette possession a commencé à se réduire match après match, depuis fin octobre, à mesure que les matches se sont enchainés, que les blessures se sont enchainées. A mesure aussi, et c'est sans doute lié, que le Norvégien Ole Selnaes a vu son influence baisser dans le jeu.

Sur les 10 derniers matches de championnat, domicile et extérieur confondus, les adversaires des Verts profitent de 55% de possession de balle avec des pointes à plus de 60 % lors de certains matches. C'est trop pour une équipe qui doit avoir l'ambition de contrôler le ballon et donc de contrôler ses matches pour atteindre ses objectifs de fin de saison. Mais il ne s'agit pas d'une statistique qui affole plus que ça Christophe Galtier : "Vous enlevez les trois matches où on a joué à 10 plus d'une heure et vous allez voir que la possession de balle augmente. Mais comme le disent d'autres entraineurs, la possession de balle ne vous donne pas forcément des victoires. Certaines équipes sont capables de gagner des matches avec peu de possession de balle comme Caen et Angers la saison passée. Donc la notre a diminué avec ces matches à 10 mais aussi parce que notre jeu s'est dégradé au fur et à mesure."

La rencontre ASSE-Angers sera à vivre dès 16h pour l'avant-match. Coup d'envoi 17h et dès la fin de la rencontre les réactions des joueurs et des entraineurs en direct.