Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Football DOSSIER : Montpellier Hérault : toute la saison 2018-19

Ligue 1 - Laurent Nicollin juge "incompréhensible" l'interdiction des supporters montpelliérains pour le derby à Nîmes

dimanche 27 janvier 2019 à 19:21 Par Romain Berchet, France Bleu Hérault

Le président du Montpellier Hérault a réagi ce dimanche à l'interdiction de déplacement des supporters héraultais pour le derby à Nîmes dimanche 3 février. Laurent Nicollin a estimé que la décision préfectorale était "incompréhensible".

Les supporters montpelliérains ont clairement affiché le message avant le derby contre Nîmes
Les supporters montpelliérains ont clairement affiché le message avant le derby contre Nîmes © Radio France - Romain Berchet

Montpellier, France

La décision du Préfet du Gard d'interdire les supporters montpelliérains pour le derby retour à Nîmes le 3 février prochain en Ligue 1 de football passe décidément très mal. Après la réaction des ultras, c'est au tour du président du Montpellier Hérault de prendre la parole. Laurent Nicollin s'est exprimé ce dimanche suite à la victoire du MHSC contre Caen (2-0). "Je viens évoquer l'incompréhension du club que ses supporters ne soient pas à Nîmes pour le derby. Nous allons tout mettre en oeuvre pour que nos supporters puissent venir nous soutenir à Nîmes même si ça passe par un petit comité très encadré" a expliqué Laurent Nicollin.

Les ultras réclament une réciprocité 

Dans un nouveau communiqué publié ce dimanche soir, les ultras montpelliérains se disent "ouverts au dialogue" et réclament une réciprocité vis-à-vis du match aller dans l'Hérault fin septembre. Plus de 600 supporters nîmois avait été autorisés à se déplacer au stade de la Mosson par la Préfecture.