Football

Ligue 1 : le bilan d'En Avant de Guingamp a mi-saison

Par Thomas Lavaud, France Bleu Breizh Izel mercredi 21 décembre 2016 à 18:24

Les Guingampais fête le but de de Pauw contre le Paris SG
Les Guingampais fête le but de de Pauw contre le Paris SG © Maxppp - Nicolas Créach / Le Télégramme

En Avant de Guingamp est la surprise de la première partie de saison avec une belle cinquième place. Le départ de Jocelyn Gourvennec a été bien digéré.

Le rappel des faits

Ca s'est joué à une petite minute. S'il n'avait pas encaissé ce but à la 90e + 2 à Metz, En Avant de Guingamp aurait terminera la mi-saison avec 32 points. Son record de points sur un demi-championnat. Le record de la mythique saison 2002/2003 n'est pas tombé, mais Guingamp peut s'estimer très heureux avec 30 points.

La greffe entre Guingamp et Kombouaré a vite pris. L'équipe affiche un état d'esprit incontestable, à l'image de son entraîneur. Grâce à son engagement et ses nombreux automatismes, elle a réussi quelques jolis coups : un nul à Monaco après avoir mené 2-0, deux victoires à Lyon en championnat et en coupe de la ligue, un succès contre Paris à Roudourou. Un stade où seul le leader, Nice, est venu s'imposer.

A contrario, Guingamp est rarement passé au travers. Ce fut le cas lors du derby à Rennes, ou en première période à Dijon avec trois buts évitables encaissés. Mais sur ce dernier match, Guingamp avait su sauver le match nul in extremis.

Le plus

Avec Briand, Salibur, Coco ou de Pauw enfin efficace, En Avant possède un potentiel offensif certain. Et sait s'adapter. Contre Paris, Guingamp a évolué en contre-attaque. En atteste le superbe second but.

En Avant a souvent joué en contre en début de saison. Mais la semaine précédente, à Saint-Etienne, il avait su poser le jeu et avait largement dominé son adversaire.

L'apport d'Etienne Didot permet ce changement de visage. Didot, le Paimpolais, s'est vite imposé comme le maître du jeu guingampais et il forme une bonne doublette avec Deaux, au milieu.

Lucas Deaux et Etienne Didot au pressing - Maxppp
Lucas Deaux et Etienne Didot au pressing © Maxppp - Nicolas Créach / Le Télégramme

Ces deux recrues estivales se sont vite adapté, comme Marçal impressionnant dans le couloir droit de la défense.

Le moins

Guingamp est volontaire, et subit parfois les conséquences de ce trop plein d'engagement. A Toulouse et Bastia, en septembre, il s'est mis un boulet lui-même en terminant à dix.

En Avant a réglé ces problèmes de cartons mais depuis, il a tendance à devoir courir après le score. Souvent en novembre - décembre, En Avant a encaissé le premier but.

Enfin, la liste des blessés fut parfois longue. Elle s'est allégée vers la fin de la phase aller, mais on n'a toujours pas vu Bénezet ou Lévêque cette saison.