Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 : le calendrier de la denière ligne droite est-il favorable à l'Amiens SC ?

-
Par , France Bleu Picardie

En Ligue 1, Amiens a encore son destin en main, à quatre journées de la fin de la saison. Avant d'aller à Montpellier ce dimanche l'ASC est toujours 17ème avec 33 points soit quatre de plus que le barragiste, Caen. Des six équipes en quête de maintien, laquelle a le calendrier le plus favorable ?

Falcao et Monaco, Gurtner et Amiens, Balmont et Dijon, Fajr et Caen, Gourvenec et Guingamp, Sanogo et Toulouse sont à la lutte pour le maintien
Falcao et Monaco, Gurtner et Amiens, Balmont et Dijon, Fajr et Caen, Gourvenec et Guingamp, Sanogo et Toulouse sont à la lutte pour le maintien © Maxppp - maxppp

Amiens, France

En Ligue 1 de football, Amiens a encore son destin en main, à quatre journées de la fin de la saison. Avant d'aller à Montpellier ce dimanche (15 heures), l'ASC est toujours dix-septième avec trente trois points, soit quatre de plus que le barragiste Caen. Les picards vont devoir batailler jusqu'au bout avec quatre voire cinq autres équipes. Laquelle a le calendrier le plus favorable ?

Montpellier en grande forme

Ce n'est pas forcément l'Amiens SC qui va donc d'abord se frotter ce dimanche à Montpellier. Des Montpelliérains toujours à la lutte avec Marseille pour une place qualificative en Europa Ligue et qui viennent de battre le Paris Saint Germain dans leur stade de la Mosson (3-2). 

Un œil sur Guingamp-Caen

Ils ont beau répèter qu'ils ne suivent pas les résultats de leurs adversaires, que seules leur performances comptent, les amiénois auront quand même très certainement un œil ce samedi soir sur ce qui se passera au stade du Roudourou. La lanterne rouge, Guingamp y reçoit le barragiste Caen

En cas de victoire les Normands peuvent, d'une part doucher les espoirs des Bretons mais surtout mettre la pression sur l'ASC en revenant provisoirement à un point. De leurs côtés Dijon, actuel dix neuvième se déplace demain à Nantes et Toulouse reçoit Rennes. Les Toulousains qui comptent seulement trois points de plus qu'Amiens voudront creuser l'écart une semaine avant leur venue à la Licorne.

Des confrontations avec des adversaires directs

Il restera ensuite trois matches à l'ASC : la réception de Toulouse samedi prochain donc, dans le même temps Dijon, Caen et Monaco affronteront  des équipes qui elles n'ont plus rien à jouer. Guingamp se déplacera à Rennes.

Rien n'est fait dans ce money-time, aucune de ces formations n'est vraiment à l'abri et la tension devrait être vive jusqu'au bout. D'autant que l'ASC aura droit à deux confrontations avec des adversaires directs pour terminer. D'abord lors de la trente septième et avant dernière journée à Monaco, puis lors de l'ultime rendez vous, à domicile contre Guingamp. 

A quand le dénouement ?

Les amiénois pourraient peut-être aussi compter sur les faux pas des autres de Caen ou Dijon par exemple qui ont dans leur calendrier des déplacements à Lyon et Paris. A quand le dénouement ? Peut-être au soir du 25 mai ! Peut-être un peu plus tard. Si les amiénois bouclent la saison à la dix huitième place, ils auront droit à une double confrontation face au barragiste de ligue 2 le jeudi 30 mai à l'extérieur puis le samedi 2 juin à la Licorne.