Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Ligue 1 : résultats, classement et calendrier

Ligue 1 : le podium, les relégués, le barragiste... ce qu'il faut retenir de la saison

-
Par , France Bleu

La Ligue 1 a livré son verdict vendredi : Caen est relégué avec Guingamp. Dijon est barragiste. Monaco et Amiens sont sauvés. Paris a été sacré pour la 8e fois, son dauphin lillois disputera la Ligue des Champions tout comme Lyon qui complète le podium. Saint-Etienne jouera la Ligue Europa.

La saison 2018-2019 de Ligue 1 s'est refermée ce vendredi soir
La saison 2018-2019 de Ligue 1 s'est refermée ce vendredi soir © Maxppp -

Clap de fin ! La Ligue 1 a connu son dénouement à l'issue de la 38e et dernière journée de la saison. Le podium, les relégués, le barragiste : ce qu'il faut retenir de la saison qui s'est achevée ce vendredi soir.

Le classement de la saison 2018-2019

Caen relégué avec Guingamp, Dijon barragiste, Monaco et Amiens sauvent leur peau

Dans le bas du classement, quatre équipes se disputaient les mauvaises places : Dijon, Caen, Amiens et Monaco

  • Relégable avant le coup d'envoi, Dijon (18e) disputera le barrage après sa victoire contre Toulouse (2-1). Le DFCO affrontera Lens, équipe de Ligue 2, en match aller-retour (30 mai à Bollaert et 2 juin à Gaston-Gérard) pour un ticket dans l'élite.
  • Monaco (17e) jouera en L1 la saison prochaine malgré sa défaite à Nice dans le derby (2-0).
  • Amiens (15e) est également directement maintenu après son succès contre Guingamp (2-1) et s'offre le luxe de passer devant Toulouse (16e).

Paris en Ligue des Champions avec son dauphin lillois, Lyon complète le podium

  • Malgré sa défaite à Reims (3-1), Paris (1er) était sacré champion pour la 8e fois de son histoire depuis la 33e journée.
  • Lille (2e) avait assuré la semaine passée sa place de dauphin pour disputer la Ligue de Champions la saison prochaine. Les Dogues se sont inclinés à Rennes (3-1).
  • Vainqueur à Nîmes (3-2), Lyon (3e) savait avant le coup d’envoi qu'il jouerait au moins le deuxième tour préliminaire de la Ligue des Champions. Si Chelsea bat Arsenal en finale de Ligue Europa, le 29 mai, le club rhodanien sera même assuré de participer directement à la phase de groupes.

.

Saint-Etienne en Ligue Europa, Rennes aussi

  • Tenu en échec à Angers (1-1), Saint-Etienne (4e) avait validé lors de la dernière journée sa place au pied du podium pur retrouvera la Ligue Europa. 

.
► Les autres places du championnat ne sont pas qualificatives pour une Coupe d'Europe cette saison.

Marseille arrache la 5e place symbolique

L'OM recevait le MHSC au Vélodrome pour une "finale" pour la 5e place. Après sa saison ratée eu égard à ses ambitions, Marseille (5e) a battu Montpellier (6e) grâce à un but de Florian Thauvin pour prendre cette place avant tout symbolique car elle n'est pas synonyme de Coupe d'Europe la saison prochaine.

L'argent pour les autres équipes

Les autres équipes se battaient avec un seul enjeu : un meilleur classement, synonyme d'une meilleure dotation pour la répartition des droits TV. Une place gagnée ou perdue équivaut à environ un million d'euros.

Mbappé ne sera pas soulier d'or

Si le PSG était déjà sacré depuis la 33e journée, Kylian Mbappé voulait devenir le meilleur buteur des grands championnats européens cette saison. Buteur à Reims malgré la défaite (3-1), la pépite française totalise 33 réalisations en championnat pour échouer juste derrière Lionel Messi (36). 

S'il peut se consoler en décrochant le titre de meilleur buteur de L1 devant le Lillois Pepe (22 buts), l'attaquant parisien n'a pas battu le record de l'ancien attaquant nantais Philippe Gondet (36).

Lille meilleure défense

Le LOSC termine la saison avec la meilleure défense du championnat avec 33 buts encaissés notamment grâce à son ultime rempart Mike Maignan. 

Le club parisien - qui était la meilleure arrière-garde lors des trois dernières saisons - arrive derrière à égalité avec Nice (35).
 

L'actualité de votre équipe

.