Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 : un derby toujours aussi électrique entre l'AS Saint-Etienne et l'Olympique Lyonnais

samedi 7 novembre 2015 à 14:39 Par Virginie Salanson et David Valverde, France Bleu Saint-Étienne Loire

Le derby ASSE-OL, ce dimanche, à Lyon (21h sur France Bleu) promet toujours autant d'émotions alors qu'il s'agit du dernier disputé à Lyon et que les supporters stéphanois boycottent le déplacement à cause d'une limitation des places qui a entrainé une passe d'armes entre les 2 clubs par communiqués

Les supporters ont accompagné le départ du bus à l'Etrat
Les supporters ont accompagné le départ du bus à l'Etrat © Radio France - David Valverde

Comme chaque année, c'est le match à ne pas rater ! L'ASSE dispute le 111e derby de l'histoire ce soir à Lyon en cloture de la 13e journée de Ligue 1. Un déplacement que les supporters stéphanois n'effectueront pas à cause du nombre de places limitées accordées par la Ligue (seulement 600).  Cela ne les a pas empêché d'assister à l'entrainement du samedi matin (300 spectateurs. Ils étaient un millier vers 18h30 ce samedi soir pour le départ du bus dans une ambiance digne d'un soir de match.

A Lyon, les joueurs de Christophe devront donc maintenant s'en sortir seuls sur la pelouse de Gerland, pour le dernier derby dans ce stade avant que l'OL n'investisse dans les prochaines semaines son Stade des Lumières. Mais les Verts peuvent se reposer sur de bons résultats récemment à Lyon, où ils n'ont perdu qu'un seul de leurs 7 derniers matches. Ils espèrent faire comme en 2014 et en 2010 et repartir de Gerland avec une victoire.

Loic Perrin face à Alexandre Lacazette - Maxppp
Loic Perrin face à Alexandre Lacazette © Maxppp

Quel souvenirs des supporters Verts à Gerland ?

L'ASSE aborde en tout cas cette rencontre avec beaucoup de confiance puisqu'ils restent sur 2 succès 3-0 contre Reims le weekend dernier et Dnipro jeudi en Ligue Europa. Quant à Lyon c'est presque aussi bien : ils ont perdu mercredi en Ligue des Champions mais ils restent en championnat sur 4 matches sans défaites. L'enjeu est multiple : qui gagnera le dernier derby de l'histoire à Gerland, qui pourra chambrer qui jusqu'au prochain derby et qui l'emportera pour devenir à la fin de cette journée l'unique dauphin du PSG ? Christophe Galtier a en tout cas décidé de mettre la pression sur l'ASSE  : "L'OL est supérieur à Dnipro. C'est un adversaire de très haut niveau. C'est pas un hasard de retrouver l'OL en haut du classement. Ils le savent qu'ils sont favoris parcequ'ils n'ont encaissé que 7 buts cette saison, que 2 buts à domicile. C'est la réalité des chiffres, c'est aussi ce qu'ils montrent. Mais après c'est le derby ! Et le derby c'est autre chose !"

Christophe Galtier avant le 111e derby

Une posture que n'approuve bien entendu pas Hubert Fournier l'entraîneur de l'Olympique Lyonnais : "On aura notre mot à dire. Je suis surpris d’apprendre qu'on est favoris. Des fois j'ai du mal à comprendre qu'on soit 2e du classement quand j'entends toutes les critiques qui nous sont allouées".

Hubert Fournier ne se sent pas favori

Marquer l'histoire pour la dernière à Gerland

Les supporters lyonnais veulent quitter Gerland sur une victoire

Quand il existe une rivalité entre deux clubs, remporter le dernier affrontement dans un stade qui s'apprête à être quitter, cela marque les esprits, et effectivement les livres d'histoire du football. Rappelez vous le 28 avril 1984 : pour le dernier match au Stade Marcel Saupin, à Nantes, entre les Canaris et les Verts... Ces deux clubs là s'étaient livré une bataille pendant presque 20 ans tout en haut du foot français... Chaque club avait l'occasion de laisser une trace très particulière dans la légende de cette rivalité. Ce soir là c'est Nantes qui a sauvegardé son honneur en s'imposant 1-0 et les supporters des 2 camps s'en rappellent encore. Vingt-et-un ans plus tard, autre rivalité, plus féroce encore, autre stade, plus détesté encore, autre volonté de gagner, plus viscérale encore. Les Verts avaient su s'imposer lors du 100e derby à Gerland. Cette fois ci le chiffre est moins rond, c'est le 111e, mais une victoire en ferait peut être l'exploit le plus mémorable de la légende des derbies, au moment de fermer un livre du derby, avant d'en rouvrir un autre.