Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football
Dossier : La saison 2019-2020 du FC Metz en Ligue 1

Ligue 1 : le FC Metz assure l'essentiel face à Strasbourg

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Un derby ne se joue pas, il se gagne. C'est ce qu'a parfaitement réalisé le FC Metz samedi en battant Strasbourg (1-0) au terme d'une rencontre qui ne restera pas dans les mémoires.

Les messins se congratulent après l'ouverture du score de John Boye face à Strasbourg
Les messins se congratulent après l'ouverture du score de John Boye face à Strasbourg © Maxppp - Pascal BROCARD

Metz, France

De ce derby peu emballant, on ne retiendra que le résultat, la joie et le soulagement d'un FC Metz qui voulait avant tout se rassurer et se remettre les idées à l'endroit. Vainqueur (1-0) de Strasbourg, les Grenats n'ont pas totalement effacé l'humiliation de leur élimination en Coupe de France lundi à Rouen, mais ils assurent l'essentiel en vue de leur objectif principal cette saison : le maintien en Ligue 1. Et dans cette optique, le résultat obtenu samedi soir est à savourer comme il se doit. Avec 20 points au compteur, les Messins mettent fin à une longue série de 9 matchs consécutifs sans succès en Ligue 1, et profitent de la défaite d'Amiens face à Montpellier (1-2) pour prendre 3 points d'avance sur la place de barragiste. Un luxe. 

Boye première, Oukidja impérial

A l'issue de la partie, Vincent Hognon se voulait pragmatique : "On a gagné et c'est la seule chose qui compte. Même si je ne suis pas fou sur le contenu..." Car dans ce match qui n'avait de derby que le nom, la maîtrise était globalement alsacienne et il a encore fallu un Alexandre Oukidja XXL pour maintenir son équipe à flot tout d'abord, et ensuite préserver la précieuse avance donnée contre le cours du jeu par John Boye sur corner (68e) pour son premier but de la saison. Le portier grenat a d'abord joliment claqué un coup de franc de Bellegarde, involontairement dévié par Pajot (8e). Surtout, il s'imposait devant Lala qui se présentait seul face à lui (31e). C'est encore sur lui que butait Djiku à bout portant sur sa ligne (81e). Le gardien  mosellan a littéralement écœuré ses anciens coéquipiers. 

Les sifflets de St Symphorien

Le FC Metz a souffert dans cette rencontre, peinant à trouver les bons enchaînements, à jouer de l'avant et à se créer des occasions franches au point de plusieurs fois déclencher les sifflets d'un public impatient. "Les supporters veulent voir du beau jeu, ils veulent voir leur équipe briller. On peut les comprendre (quand ils sifflent)" commentait sobrement le néo-messin Dylan Bronn qui faisait ses grands débuts à domicile. Débarrassé des coupes, les Grenats ont maintenant quinze jours devant eux pour préparer un déplacement à Reims (10e) qui ne s'annonce pas non plus comme une partie de plaisir. Mais le succès arraché ce soir contre les voisins et rivaux alsaciens et l'opération comptable qui en découle allège un peu leurs crampons. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu