Football DOSSIER : FC Metz : la saison 2016-2017 en Ligue 1

Ligue 1 : le FC Metz chute à Bastia (2-0)

Par Thomas Jeangeorge, France Bleu Lorraine Nord samedi 10 décembre 2016 à 22:03

Tifo Bastia Furiani
Tifo Bastia Furiani © Radio France

Ce samedi 10 décembre, à l'occasion de la 17ème journée de la Ligue 1, le club à la Croix de Lorraine s'est incliné à Bastia (2-0). A cause de cette 8ème défaite de la saison, le FC Metz redescend à la 15ème place du classement.

La série noire se poursuit pour le FC Metz. Après la défaite dans le derbylor et les incidents du match contre Lyon, le club à la Croix de Lorraine espérait se refaire une beauté en Corse. Mais les grenats n'y sont pas parvenus. Le promu mosellan, encore friable défensivement et bien pauvre dans le jeu, s'est incliné à Bastia (2-0). C'est le milieu de terrain corse Gaël Danic qui a ouvert la marque à 22ème minute de jeu. Le Sporting double la mise à un quart de la fin grâce à Allan Saint Maximin. C'est la 8ème défaite de la saison en Ligue 1 pour le FC Metz qui est désormais 15ème au classement.

St Maximin, le poison corse

Sur l’île de beauté, le FC Metz n’a donc pas pesé bien lourd face à des bastiais plus combatifs et plus réalistes. Dans cette rencontre entre candidats pour le maintien, le club à la Croix de Lorraine s’est montré beaucoup trop passif et attentiste et le virevoltant attaquant corse Allan Saint Maximin en a profité pour inscrire un but et délivré une passe décisive.

Les doute de coach Hinschberger

C'est une nouvelle prestation bien terne des grenats qui se rapprochent peu à peu de la zone rouge. Ils ne disposent plus que de 3 points d’avance sur Caen, qui est en position de barragiste. c'est une lente dégringolade qui inquiète Coach Hinschberger : " Mon équipe, dit-il, est beaucoup trop irrégulière, ces dernières semaines, pour aborder les 2 derniers matchs de la phase aller, avec des certitudes ". Ou quand le doute commence à s’immiscer dans les têtes messines.

l'attaquant Habib Diallo n'a pas été tranchant en Corse - Aucun(e)
l'attaquant Habib Diallo n'a pas été tranchant en Corse