Football

Ligue 1 : le FC Metz à Marseille pour redresser la tête

Par Thomas Jeangeorge, France Bleu Lorraine Nord vendredi 14 octobre 2016 à 12:29

Ivan Balliu, le latéral droit du FC Metz
Ivan Balliu, le latéral droit du FC Metz © Maxppp - Anthony Massardi

Ce dimanche 16 octobre, à l’occasion de la 9ème journée de la Ligue 1, le club à la Croix se déplacer au Vélodrome pour y affronter l’OM. Le FC Metz va tenter de se relancer après la claque reçue il y a 15 jours contre Monaco (0-7).

C'est au Vélodrome, l'un plus beaux stade d'Europe, que le club à la Croix de Lorraine va tenter de tourner la page de sa débâcle monégasque. Après le cauchemardesque 7-0 contre le club de la principauté, le staff et les joueurs du FC Metz ont naturellement plaidé coupable et ont reconnu beaucoup trop d'erreurs défensives. Contre l'OM, dont la devise est d’ailleurs « Droit au But » il faudra donc avant tout chose fermer les vannes.

La première de Cris Phillips ?

Pour ce déplacement sur la Canebière, le FC Metz sera privé de 3 titulaires en puissance : le défenseur Simon Falette et les milieux de terrain Renaud Cohade et Cheick Doukouré sont suspendus. Certains remplaçants pourraient donc en profiter pour faire leur grand début à l’image notamment de Cris Phillips, le milieu de terrain luxembourgeois, dont la dernière titularisation en grenat remonte à mai 2015.

L’Olympique de Marseille navigue à vue

Alors que le vente de l’OM sera prochainement officialisée, sur le terrain, les protégés de Franck Passi ont débuté timidement leur championnat. L’Olympique de Marseille ne compte que 2 succès en 8 journées de Ligue 1. L’équipe dispose toutefois d’un atout de taille, son buteur, Bafétimbi Gomis, auteur de 5 réalisations en L1 cette saison.

L'ancien messin devenu phocéen Bouna Sarr - Maxppp
L'ancien messin devenu phocéen Bouna Sarr © Maxppp - Stéphane Guiochon

Olympique de Marseille – FC Metz, 9ème journée de la Ligue 1, coup d’envoi à 20h45 au Stade Vélodrome, avant-match sur France Bleu Lorraine et www.francebleu.fr dès 20h15, avec les commentaires de Thomas Jeangeorge

Partager sur :