Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ligue 1 : le FC Nantes accueille Bordeaux dans un match à gros enjeu mais avec un sourire retrouvé

-
Par , France Bleu Loire Océan

Quatorzièmes de Ligue 1, les Nantais abordent une partie décisive du championnat. Pour mettre ses joueurs dans les meilleures conditions, l’entraîneur nantais leur a accordé trois jours de repos. De quoi leur redonner la niaque à deux jours du derby de l'Atlantique, face à Bordeaux.

Au match aller, pour le premier match de Vahid Halilhodžić sur le banc du FC Nantes, les Girondins de Bordeaux s'étaient imposés 3-1.
Au match aller, pour le premier match de Vahid Halilhodžić sur le banc du FC Nantes, les Girondins de Bordeaux s'étaient imposés 3-1. © Maxppp - Franck Dubray

Peu à peu, la vie reprend son cours à la Jonelière, en témoigne la présence de deux joueurs en plus de l’entraîneur, ce vendredi, lors de la traditionnelle conférence de presse d'avant match. A deux jours d'affronter les Girondins de Bordeaux, les Nantais sont apparus plus souriants, preuve que "ces trois jours de repos étaient vraiment nécessaires", comme l'a répété Vahid Halilhodžić.

"Couper avec le football pour recharger les batteries"

Trois jours pleins sans un entrainement, les joueurs et le staff nantais n'avaient pas connu pareille coupure depuis la trêve hivernale. Et ils tombaient à point nommé. "Le groupe était vraiment au bout du rouleau", témoigne le technicien bosnien. "Il fallait qu'on se coupe un peu du monde du football et qu'on recharge les batteries, embraye dans la foulée Abdoulaye Touré, dont les performances laissent à désirer depuis quelques matches. Le coach a eu cette intelligence là et on a pu se ressourcer en famille."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Cette semaine, les Canaris ont énormément travaillé l'aspect tactique, pour éviter de retomber dans leurs travers face à Nimes (2-4) et Monaco (1-0). "Il faut secouer un petit peu le groupe, confirme Vahid Halilhodžić qui recommence à hausser le ton sur certains de ses cadres à l'entrainement [...] Hier et avant-hier, _on a beaucoup travaillé, ça s'est même un peu ambiancé. Mais certaines choses vont rester dans notre mémoire_. On ne peut pas oublier ce qu'il s'est passé en ce début d'année."

Moi, je fais abstraction totale de ce qu'il passe. Je fais confiance au président. Je je ne suis au courant de rien. Et est-ce que cette histoire peut avoir un impact sur la performance des joueurs ? Je n'en sais rien", reconnait Vahid Halilhodžić, l’entraîneur du FC Nantes. 

Dans une deuxième partie de saison aux allures de chemin de croix pour les Nantais, la coupe de France peut-être un moyen de motiver tout un groupe. "C'est vrai, c'est un challenge intéressant pour nous, reconnait l'ancien entraîneur du PSG. Ça peut donner un peu d'oxygène au groupe", à condition de bien négocier la réception de Bordeaux, ce dimanche en championnat. Une victoire des locaux pourrait en tout cas les mettre dans les meilleures dispositions avant d'aborder le quart de finale face à l'AS Vitré, objectif désormais assumé par le FC Nantes. 

Un derby moins savoureux que dans les années 80 et 90

Balayés trois buts à rien au match aller, pour la première de Coach Vahid sur le banc nantais, les coéquipiers de Valentin Rongier ont une revanche à prendre à domicile. D'autant que les Girondins ne sont pas dans leur meilleure forme avec une seule victoire, toutes compétitions confondues, sur leurs six derniers matches. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"Ils ont quelques difficultés, reconnait l’entraîneur des Canaris en conférence de presse. Mais nous aussi, et nous avons besoin de cette victoire pour retrouver le sourire." Si cette réception s'annonce importante pour ne pas être décroché en championnat, Ciprian Tătăruşanu ne veut pas se mettre de pression inutile sur les épaules : "ce n'est pas un match décisif. C'est un match très important mais ce n'est pas une finale".

Plus que le résultat, cette rencontre reste dans le cœur des supporters - au même titre que la rivalité avec les Rennais. Pour les milliers de Nantais qui seront au stade, ce dimanche à 15 heures, ce match est un bon moyen de remettre sur les "i" et de réaffirmer sa suprématie dans le derby de l'Atlantique, un duel qui a perdu en intérêt ces dernières années, confie le technicien bosnien. "Malheureusement, ce n'est plus le derby des années 80 ou 90. Mais il y a toujours une rivalité [...] ça sera un match difficile d'un point de vue psychologique et il faudra jouer à la fois avec son cœur et sont cerveau." Aux Nantais de faire revivre ce choc qui a fait les beaux jours du championnat de France. 

FC Nantes - Girondins de Bordeaux, un match à suivre, ce dimanche, en direct et en intégralité sur France Bleu Loire Océan, à partir de 14h30. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess