Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 : le message des Ultras aux Girondins de Bordeaux avant Marseille

-
Par , France Bleu Gironde

Comme chaque année avant la réception de l'OM, les Ultramarines se sont invités à l'entraînement ce jeudi pour rappeler leurs devoirs à des Bordelais qui tenteront de prolonger une série d’invincibilité à domicile vieille de 42 ans.

Message clair adressé ce jeudi matin aux joueurs bordelais.
Message clair adressé ce jeudi matin aux joueurs bordelais. © Radio France - Arnaud Carré

Bordeaux, France

Cette année, pas de fumigènes, ni de chants. Les Ultras bordelais ont fait dans la mesure à la veille du match le plus important à leurs yeux. 

Ils étaient une grosse centaine à assister à l'entraînement. A la fin, leur porte-parole s'est adressé aux joueurs pour leur rappeler qu'un match face à l'OM, ça ne se perd pas.

Ces gens là ne méritent pas de passer une mauvaise soirée.

Du traditionnel "on veut des guerriers" au "on y arrivera tous ensemble", le responsable des UB87 a expliqué que l'équipe n'avait pas intérêt vendredi à "rester dans l'histoire pour de mauvaises raisons."

"Ce qu'on est venu leur dire, nous a-t-il confié en amont, c'est que cette saison a été très dure et laborieuse. Ils ont une part de responsabilités énorme mais ils ne doivent pas porter l'entière responsabilité parce que cette saison a été très mal préparée. L'objectif de l'été dernier n'était pas de penser au sportif mais de vendre le club. C'est une année de transition. Il faut qu'il donne tout sur le terrain, qu'ils soient des enragés. C'est extrêmement important pour nous. 

Un seul drapeau, mais de taille, ce jeudi au Haillan. - Radio France
Un seul drapeau, mais de taille, ce jeudi au Haillan. © Radio France - Arnaud Carré

_On vient pour apporter ce supplément d'âme, on vient pour leur faire comprendre qu'il y a une vraie attente, que c'est ancré dans la culture. Et par respect pour tous ces gens qui n'ont pas lâché cette année parce que le Virage sud a toujours été là, est allé aux quatre coins de l'Europe pour être derrière eux. Ces gens là ne méritent pas de passer une mauvaise soirée demain (ndlr : vendredi). On est persuadés qu'ils vont se sublimer et on est venu participer à cette préparation mentale pour qu'on ait onze guerriers sur le terrain._"

Florian Brunet : "On vient pour apporter ce supplément d'âme"