Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ligue 1 | TFC officiellement relégué en Ligue 2, Olivier Sadran pourrait engager des recours

-
Par , France Bleu Occitanie

C'est une information du site LesViolets.com. Olivier Sadran aurait écrit la Fédération française de football et à la Ligue de football professionnel pour l'informer que si la relégation du TFC était acté avec l'arrêt du championnat, il déposerait des recours. Or cet après-midi, la LFP a tranché.

Olivier Sadran était déjà pensif en 2016 lorsqu'il avait appelé Pascal Dupraz à la rescousse pour éviter la relégation
Olivier Sadran était déjà pensif en 2016 lorsqu'il avait appelé Pascal Dupraz à la rescousse pour éviter la relégation © Radio France - Stéphanie Mora

Coronavirus et football professionnel : épisode... Cette fois, l'acteur principal du psychodrame serait le TFC. Jusque-là très discret - comme à son habitude - le président du Toulouse Football Club Olivier Sadran aurait quasiment mis en demeure la FFF et la LFP, les instances qui régentent le foot pro.

Relégation

Cet après-midi, la Ligue de Football Professionnel, par la voix de son directeur général Didier Quillot, a acté la relégation des deux derniers du championnat à savoir Amiens et Toulouse. Le bras de fer pourrait donc s'engager rapidement...

"Au nom de l'éthique et de l'équité sportive"

D'ordinaire bien informé, le site LesViolets.com révèle ce jeudi qu'Olivier Sadran aurait écrit une lettre pour se plaindre de ce que son club ne peut défendre ses chances de maintien pour cause d'arrêt du championnat. Les Violets.com se sont procurés ce courrier adressé au patron de la Fédération Noël Le Graët et à la présidente de la Ligue de Football Professionnel Nathalie Boy de la Tour. Le président du Tèf, s'appuyant sur les points de règlement, estime que rien n'autorise une relégation immédiate en Ligue 2. 

Toute autre décision (...) serait immédiatement contestée devant les juridictions compétentes".

Olivier Sadran aurait rédigé sa lettre en mettant en exergue plusieurs passages en caractères gras ou soulignés tel cet extrait publié par LesViolets.com : "La demande du TFC est simplement que la FFF et la LFP respectent leurs propres règlements et se portent, comme elles le doivent, garantes de la protection de l’éthique et de l’équité sportive. Toute autre décision, ne permettant pas au TFC de faire valoir sportivement et équitablement ses chances de maintien, serait immédiatement contestée devant les juridictions compétentes".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess