Football

Ligue 1 - 3e journée : les résultats et le classement

Par Germain Arrigoni, France Bleu vendredi 26 août 2016 à 3:10 Mis à jour le dimanche 28 août 2016 à 22:53

Monaco s'est offert le PSG en clôture de la 3e journée de ligue 1
Monaco s'est offert le PSG en clôture de la 3e journée de ligue 1 © AFP - VALERY HACHE

Lyon s'est incliné à Dijon et a perdu sa place de leader cédée à Guingamp à égalité de points avec Monaco qui s'est offert le PSG dimanche en clôture de la 3e journée de Ligue 1. Marseille a dominé Lorient pour s'offrir son premier succès et Bordeaux a battu Nantes dans le derby de l'Atlantique.

Programme et résultats de la 3e journée

Ecoutez en direct le match de l'équipe de votre choix avec les commentaires de France Bleu

Paris perd la tête à Monaco

Le PSG ne restera pas invaincu toute la saison en Championnat de France. Le club de la capitale a perdu dès la 3e journée, dépassé par Monaco (3-1) dans tous les domaines. D'Edinson Cavani, auteur de la réduction du score (63e) mais encore très maladroit, à David Luiz, emprunté et fautif sur un penalty, le PSG d'Unai Emery a souffert de la comparaison avec l'ASM fringante de Leonardo Jardim, qui rejoint Guingamp en tête. Des buts de Joao Moutinho (19e) et Fabinho (45+2 s.p.) ont sanctionné la première période apathique des Parisiens, avant un but contre son camp de Serge Aurier (80e) sur un contre. La saison dernière, il avait fallu attendre la 28e journée et une défaite à Lyon (2-1) pour voir tomber le patron de la L1.

Sale après-midi pour Lyon, l'OM se rassure

Une défaite et une blessure. Lyon a sombré sur la pelouse du promu Dijon (4-2). Après deux premières sorties convaincantes, les Lyonnais sont retombés dans les travers aperçus lors du Trophée des champions, avant le début de la Ligue 1, lorsqu'ils avaient pris l'eau en défense face aux Parisiens (4-1). Lyon a également perdu sur blessure son meilleur joueur, l'attaquant Alexandre Lacazette, auteur de six buts en trois matches. L'international français s'est blessé au genou gauche, et sa présence avec Bleus est incertaine, en vue des rencontres contre l'Italie en amical et le Belarus pour les qualifications au Mondial-2018. Le gardien international portugais Anthony Lopes est allé cherché quatre fois la balle au fond des filets, après des réalisations de Frédéric Sammaritano (24e), Julio Tavares (45+1), Dylan Bahamboula (73e) et Pierre Less-Melou (88e). Pourtant tout avait bien débuté pour Lyon, avec l'ouverture du score de Corentin Tolisso (20e) et lorsque Lacazette redonna l'avantage d'un tir du gauche à l'entrée de la surface (37e). Mais, à chaque fois, Dijon a recollé au score.

Première victoire de la saison pour l'OM, à domicile contre Lorient (2-0), en ouverture de la troisième journée de Ligue 1. Dans le contenu, les Olympiens ont montré de bonnes choses. Solides sur le plan défensif, ils ont ouvert le score grâce à Cabella, sur coup franc (19'). Les Bretons, qui enchaînent une troisième défaite de suite, se sont révoltés au retour des vestiaires mais ont été punis en contre avec le 103e but en Ligue 1 de l'inusable Bafé Gomis (70'), qui ouvre son compteur avec l'OM.  Lorient reste scotché au fond du classement et inquiète déjà sérieusement après seulement trois matchs.

Guingamp et Nice font la bonne affaire, Caen et Metz pas loin

Guingamp a confirmé son bon départ et pris provisoirement la tête de la Ligue 1 en s'imposant à Nancy (2-0), inversement dernier après trois défaites en autant de rencontres. Le début de saison du club breton est prometteur. Après un nul (2-2) prestigieux à Monaco en ouverture et une victoire (2-1) sur Marseille, le club des Côtes-d'Armor confirme avec une première victoire à l'extérieur. Les Bretons, seizièmes en mai dernier, entament cette saison de L1 tambour battant. A l'autre bout, les promus nancéiens, qui ont fini en tête de L2 il y a quelques mois, sont les bons derniers de L1 et peuvent se poser des questions. Même si leurs ballons ont rebondi sur le poteau par trois fois, leur incapacité à marquer après trois journées n'augure pas un avenir radieux. D'autant que leur défense, avec déjà sept buts encaissés, n'offre pas tous les gages de sécurité.

Nice reste en faut de tableau après avoir partagé les points avec Lille (1-1). Vincent Koziello a vite ouvert le score pour les Aiglons (3e), mais Franck Béria a égalisé pour les Lillois (27e).

Metz a confirmé son bon début de saison et a enfoncé Angers, battu 2-0 dans la chaleur étouffante de Saint-Symphorien. Le promu l'a emporté grâce à des but inscrits de ses deux défenseurs centraux, Falette (42e) et Milan (89e). Solides à domicile, les Messins, qui joueront à l'extérieur lors des deux prochaines journées, devront désormais confirmer hors de leurs bases les promesses entrevues jusque-là. Les Angevins, lanterne rouge avec Lorient et Nancy, n'ont toujours pas pris de points, ni même marqué de but cette saison.

Caen a dû s'employer pour obtenir une victoire méritée face à des Bastiais accrocheurs (2-0) notamment grâce à un but très joliment construit de l'inusable Julien Féret (34 ans). Le Stade Malherbe est en haut du classement alors que les Corses glissent vers la zone rouge.

Montpellier et le Stade Rennais ont partagé le point du match nul (1-1) samedi à la Mosson lors de la 3e journée de Ligue 1 dans une rencontre où chaque équipe a dominé une mi-temps. Montpellier, qui avait ouvert le score par son défenseur Daniel Congré (22e), a cédé après la pause et la sortie de son défenseur Vitorino Hilton sur un but du jeune attaquant Adama Diakhaby (64e).

Bordeaux remporte le derby,  Saint-Etienne et Toulouse dos à ds

Après avoir encaissé six buts dans les deux premiers matches, les Girondins de Bordeaux se devaient de fermer les vannes ce dimanche au Matmut Atlantique face à Nantes dans le derby de l'Atlantique (1-0). Sur une pelouse qui a vraisemblablement souffert de la canicule, les hommes de Jocelyn Gourvennec l'ont emporté grâce à un but de Diego Rolan (31e), venu couper un centre envoyé de l'aile droite par Jérémy Ménez. La seconde période a été à l'avantage des Nantais mais en vain. De retour dans les cages des Marines et Blancs, Cédric Carrasso s'est montré intraitable.

A Geoffroy-Guichard, où Saint-Etienne recevait Toulouse, le spectacle fut mièvre et s'est logiquement terminé sans but. Un résultat nul qui maintient le TFC (8e) et les Verts (9e) dans la première partie du classement. L'occasion la plus dangereuse s'est produite en première période et fut à l'actif du jeune Odsonne Edouard (18 ans), prêté à Toulouse par le Paris SG et titularisé pour la première fois de sa carrière. L'attaquant, héros des Bleuets champion d'Europe des moins de 17 ans en 2015 (8 buts en cinq matches), a obligé Stéphane Ruffier à une grosse parade après avoir grillé la politesse à trois défenseurs stéphanois (29e). Tout juste recruté par l'ASSE, Jordan Veretout a lui aussi eu une opportunité, mais son tir a été repoussé par Alban Lafont dans les arrêts de jeu.

Le classement 

>> À LIRE AUSSi : Le calendrier de la saison en détail

Partager sur :