Football

Ligue 1 : les résultats et le classement de la 7e journée

Par Germain Arrigoni, France Bleu vendredi 23 septembre 2016 à 11:25 Mis à jour le lundi 26 septembre 2016 à 7:04

L'OM a renversé Nantes au Vélodrome en clôture de la 7e journée
L'OM a renversé Nantes au Vélodrome en clôture de la 7e journée © AFP - ANNE-CHRISTINE POUJOULAT

Vainqueur à Nancy, Nice a repris la tête de la Ligue 1 dimanche devant Monaco et Toulouse, tombeur du PSG. Lyon s'est incliné à Lorient et Saint-Etienne a enfoncé Lille la lanterne rouge. Marseille s'est relancé contre Nantes pour s'éloigner de la zone de relégation en clôture de la 7e journée.

Résultats et programme de la 7e journée

> Ecoutez en direct le match de l'équipe de votre choix avec les commentaires de France Bleu

Nice reprend le fauteuil de leader à Monaco

Après le retentissant festival de buts face à Monaco mercredi (4-0), Nice a enchaîné à Nancy (1-0). Aligné à la pointe de l'attaque, Alassane Pléa a rentabilisé parfaitement la confiance de son coach Lucien Favre en l'absence de Mario Balotelli, laissé au repos. Sur un service d'Eysseric, il a inscrit l'unique but de la rencontre à l'heure de jeu. L'OGCN a repris la place de leader. L'ASNL est à l'avant-dernière place.

Des trois clubs qui disputent la Ligue des Champions, Monaco est le seul à avoir empoché des points. Les Monégasques, qui restaient sur une correction à Nice (4-0), ont été menés au score pendant 10 minutes par Angers, sur une réalisation de l'ancien Clermontois Famara Diedhiou (56e), avant de s'imposer à domicile (2-1), grâce à un but de leur défenseur central Kamil Glik (66e) et un but contre son camp de Dickson Nwakaeme (75e). L'ASm est le dauphin de son voisin niçois.

Toulouse s'offre le PSG, Lyon piégé à Lorient

Toulouse réussit une performance stratosphérique en battant le Paris Saint-Germain 2-0 à la surprise générale ! Après une première période terne, la seconde démarre par une erreur d'Aurier qui concède un penalty transformé par Bodiger. L'Ivoirien est dans le même temps expulsé pour un second carton jaune mérité. Par la suite, le PSG tente de réagir mais manque clairement de solutions. L'entrée de Thiago Motta est synonyme de chute pour le champion de France. L'Italien manque de prendre un carton rouge mais est surtout auteur d'une passe en retrait totalement manquée. Durmaz en profite et ajuste Aréola. Avec cet exploit, le TFC grimpe complète le podium derrière Nice et Monaco.

Lecomte a été (très) bon. Le gardien lorientais a permis à son équipe de préserver son avantage acquis grâce à une belle reprise de Cabot (51e) pour s'imposer face à Lyon (1-0) au Moustoir. Malgré leur domination et de nombreuses occasions, les Gones n'ont pas trouvé la faille et ont concédé leur troisième défaite en championnat pour s'éloigner du podium. Pas de quoi se mettre en confiance avant d’affronter Séville en Ligue des Champions mardi. Avec cette deuxième victoire de la saison, les hommes de Sylvain Ripoll ne sont plus lanterne rouge.

Marseille gagne enfin, Saint-Etienne enfonce Lille dans le rouge

L'OM a renoué avec la victoire et s'est évité une crise. Les Marseillais ont remporté leur deuxième match de la saison face à une équipe de Nantes en grande difficulté (2-1). Malgré dix dernières minutes très brouillonnes, ils peuvent pousser un "ouf" de soulagement, eux à qui l'entraîneur Franck Passi avait enjoint de ne pas "avoir la trouille". Le Vélodrome, très clairsemé, a pourtant d'abord assisté à l'ouverture au score nantaise sur corner, par Emiliano Sala (3e). Mais la blessure de Valentin Rongier au visage (11e) a déstabilisé les hommes de René Girard et l'OM en a profité, par Clinton Njie (23e) puis par Bafetimbi Gomis sur un penalty plutôt généreux (53e), pour s'éloigner du bas du classement. Les Canaris sont relégables.

Lille, dominateur jusqu'à l'exclusion de son défenseur Franck Beria sur une main évitable, a finalement subi la leçon de réalisme de Saint-Etienne (3-1) et s'enfonce encore un peu plus dans la crise. Le meneur portugais du Losc Rony Lopes a touché la barre (8e), son compatriote Eder a forcé Stéphane Ruffier a deux jolies parades (21e, 31e) mais c'est le Stéphanois Robert Beric qui, en parvenant à se retourner malgré le marquage de Renato Civelli, a ouvert le score (63e). Le tout jeune Arnaud Nordin a inscrit le deuxième but (72e), avant que Nolan Roux ne parachève le succès des Verts (90+3). Cette victoire permet à Saint-Etienne de se repositionner en première partie de tableau devant l'Olympique lyonnais chez qui l'ASSE se déplacera dimanche prochain pour le derby. Malgré la réduction du score de Civelli (80e), ce résultat est aussi synonyme de quatrième défaite consécutive pour les Lillois, plus que jamais derniers du championnat.

Dijon coule Rennes, Erding porte Metz

En donnant la victoire à Metz sur pénalty samedi contre Montpellier (1-0), l'ancien Parisien Mevlut Erding a inscrit le 92e but de sa carrière dans l'élite, son 6e cette saison. Co-meilleur buteur de la saison, ex aequo avec le Lyonnais Alexandre Lacazette et le Parisien Edinson Cavani, l'international turc n'est plus qu'à 8 longueurs de son grand objectif, la barre des 100 buts en championnat de France. Cette perspective profite en tout cas au promu messin, qui totalise déjà 13 points et pointe en première partie du tableau.

Autre promu victorieux, Dijon, qui restait sur trois matches sans succès, s'est donné de l'air en éteignant avec brio un candidat à l'Europe, Rennes, 3-0. Loïs Diony, très en jambes (6e, 77e), et Jordan Marie (18e), ont inscrit les buts dijonnais et permis à leur équipe d'engranger trois points qui portent leur total à 7, et leur permettent de se positionner à la 13e place de la L1.

Bordeaux n'a pas fait mieux que match nul contre Caen (0-0) tandis que Bastia a battu Guingamp 1-0 grâce à un but d'Enzo Crivelli (79e), exclu ensuite dans la même minute à la suite d'un tête contre tête avec l'arbitre de la rencontre.

avec AFP

Le classement

À LIRE AUSSI  > Le calendrier de la saison en détail

Partager sur :