Sports

Ligue 1 : le PSG tombe à Monaco 3-1

Par Maxime Bacquié, France Bleu Paris Région dimanche 28 août 2016 à 22:47

Serge Aurier était titulaire ce dimanche soir contre Monaco dans la défense parisienne
Serge Aurier était titulaire ce dimanche soir contre Monaco dans la défense parisienne © Maxppp - Arnaud Dumontier

En clôture de la 3e journée de Ligue 1, le PSG a perdu 3 - 1 sur la pelouse de Monaco dimanche soir. Première défaite de la saison pour Paris qui n'a jamais su contourner le pressing très efficace de Monégasques qui s'emparent de la 2e place de la Ligue 1.

Les Monégasques ont été très vite récompensés de leurs efforts, en ouvrant le score dès la 13e minute. L'arrière droit Djibril Sidibé adressait un centre parfait pour Moutinho, qui reprenait de volée et trompait Kevin Trapp. Après ce premier but, seul Cavani avait l'occasion d'égaliser, mais sa frappe passait à côté. Pire, le PSG concédait un second but, juste avant la mi-temps. David Luiz déséquilibrait Jemerson dans la surface et l'arbitre Rudy Buquet adressait le point de pénalty. Sans trembler, le brésilien Fabinho prenait à contre-pied Kevin Trapp et Monaco rentrait au vestiaire avec une avance de deux buts, largement méritée.

Cavani buteur sur la seule action construite de la soirée

La deuxième période démarrait sur le même rythme que la première, mais le PSG allait finalement réduire le score sur la seule action construite du match. Une longue ouverture de Verratti, dans le dos de la défense monégasque, pour Serge Aurier, qui remisait de la tête pour Edinson Cavani, qui concluait d'une tête piquée. Mais après cette réalisation, les Parisiens ont fait le siège du but monégasque, sans jamais se montrer réellement dangereux, hormis sur un centre appuyé de Lucas, repris par Kurzawa dans le petit filet de Subasic.

Un PSG sans réaction

A dix minutes de la fin, Monaco mettait un terme au suspens grâce à un contre menait par Bernardo Silva, côté droit. Il servait Djibril Sidibé qui s'en allait défier Kevin Trapp. Face au gardien, il préférait finalement servir Nabil Dirar mais son centre était contré par le tibia de Serge Aurier, qui trompait son propre gardien. A 3-1, le PSG a accepté la défaite, sans réaction, et c'est peut-être le plus surprenant quand on connaît la personnalité bouillante du coach Unai Emery.

Arsenal se profile à l'horizon

Réaction attendue dans moins de deux semaines, après la trêve internationale. Le PSG recevra Saint-Etienne le vendredi 9 septembre, avant d'accueillir ensuite Arsenal le 13 septembre pour le premier match de la saison en Ligue des Champions.

Partager sur :