Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La saison 2020 -2021 du Racing Club de Strasbourg

Ligue 1 : le Racing Club de Strasbourg fait son premier match nul et vierge de la saison face à Angers (0-0)

-
Par , France Bleu Alsace

Dans un match âpre et haché, les footballeurs strasbourgeois ne se sont pas parvenus à trouver la faille dans la défense angevine ce dimanche à la Meinau (0-0). Ils n'ont pas réussi à offrir la victoire à leurs supporters qui leur avaient réservé un accueil chaleureux à leur arrivée au stade.

Le Racing de Dimitri Liénard (qui a disputé son centième match en Ligue 1) s'est contenté d'un match nul 0-0 face à Angers
Le Racing de Dimitri Liénard (qui a disputé son centième match en Ligue 1) s'est contenté d'un match nul 0-0 face à Angers © AFP - Frédérick Florin

Après un combat physique et âpre face au SCO d'Angers, avec beaucoup de fautes (33 au total), le Racing Club de Strasbourg a concédé un match nul ce dimanche au stade de la Meinau (0-0). Les Strasbourgeois auraient pu forcer la décision en deuxième mi-temps grâce à Habib Diallo.

L'attaquant sénégalais s’est créé deux occasions franches. Il a perdu un duel face au gardien angevin Paul Bernardoni (53ème minute). Et puis à deux minutes de la fin, il a dévié de la tête un centre de Liénard, mais le ballon a heurté le haut de la transversale.

Le premier 0-0 de la saison

Au final, ça donne le premier match nul et vierge de la saison en Ligue 1 pour le Racing. Et l'entraîneur strasbourgeois Thierry Laurey avait un sentiment mitigé à l'issue de la rencontre : "On ne joue pas les matchs pour faire des 0-0, mais quand on ne parvient pas à nos fins sur une rencontre, c'est bien de limiter les frais en n'encaissant pas de but et ça nous permet de prendre un point. Contre Angers, tu peux très bien prendre un but sur coup de pied arrêté et tu pleures. On a cherché à ouvrir le score, on a eu plusieurs situations où on a manqué de vitesse d'exécution. A la 89ème minute, le ballon heurte la barre, on aurait prendre les trois points, on en prend un, c'est un moindre mal".

Ce dimanche, le spectacle a finalement eu lieu surtout avant le match. Plusieurs centaines de supporters avaient accueilli le bus des joueurs strasbourgeois avec des chants, des fumigènes et des pétards. 

"Les supporters sont derrière nous, mais quand on ne les voit, c'est autre chose, raconte le défenseur Anthony Caci. On dit souvent aux nouveaux joueurs que la Meinau, c'est quelque chose d'incroyable avec les supporters. De les avoir vu aujourd'hui, ça nous donne un plus, une motivation. On a bien compris le message, que le match de Metz leur a fait du bien. Mais on est frustrés de ne pas avoir pris les points contre Angers".

Au classement, le Racing progresse à la 15ème place de Ligue 1 avec 29 points et il conserve six longueurs d’avance sur la zone rouge. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess