Football

Ligue 1 : le SC Bastia renoue avec la victoire contre Nice (2-1)

Par Patrick Rossi, France Bleu RCFM samedi 7 mars 2015 à 20:53 Mis à jour le samedi 7 mars 2015 à 21:50

Stoppé dans son élan la semaine dernière à Lorient, le Sporting Club de Bastia n'avait qu'un objectif à l'occasion de la 28e journée de Ligue : renouer avec la victoire. Objectif atteint contre des niçois qui ont fini le match à neuf .

Pas de round d'observation dans ce derby de la Mediterranée mais une pression visiblement plus forte sur les épaules des bastiais. La maitrise du ballon est niçoise dans le premier quart d'heure de jeu. Nice qui ouvre d'ailleurs le score, suite à un corner, par Eduardo à la 17e. Un but qui glace Furiani.

Quelques minutes pour digérer la chose, le public se mobilise et Bastia repart de l'avant. Les efforts des joueurs de Ghislain Printant sont récompensés dix minutes plus tard. Gillet, de la tête, reprend victorieusement le coup franc de Boudebouz (1-1).

La rencontre est plus que jamais lancé. Une partie désormais plus alerte. La pression évacuée, forcément on se livre un peu plus côté bastiais. La pression est mise sur le but adverse. Mais en vain. Le SCB et l'OGCN regagnent les vestiaires sur ce score de parité d'un but partout.Mais des niçois qui poursuivront la rencontre à dix après l'expulsion peu avant la pause de Grégoire Puel, le défenseur azuréen logiquement expulsé pour jeu dangereux.

Au retour des vestiaires, et face à des aiglons en infériorité numérique, les bastiais ont, en toute logique, fait le siège du but adverse.Un siège que les niçois vont tenir avec plus ou moins de difficultés, plus ou moins de réussite. Mais la défense des rouge et noir, à force de plier, a fini par céder. Servi dans la profondeur et dans le dos de la défense, Sio, encore lui, s'en est allé tromper Hassen d'une belle frappe du gauche (2-1).

Les bastiais ont par la suite géré la rencontre. Ils se sont créés, il faut le dire, moins d'occasions. Mais ils ont été au bout, avec ce petit but d'avance, contre des niçois réduits à neuf après l'expulsion dans le dernier quart d'heure de Diawara.

Les réactions des entraineurs

Ghislain Printant , de retour en conférence de presse, a livré son analyse de la rencontre : C’est une bonne chose de faite. 36 points c’est bien. On a réagi après la défaite de Lorient. Cela démontre la solidité du groupe. Nous avons été menés au score, mais on a su, une fois encore, rebondir et aller chercher les trois points. On connait ce genre de match, il y a beaucoup de tension. C’est très compliqué mais nous avons su rester serein ... pas dans la maitrise collective parce nous pouvions faire beaucoup mieux, notamment en fin de match. Mais bon, il y a trois points. Il fallait les prendre. Il nous reste trois matchs avant la finale de la coupe de la ligue. Faisons en sorte de grappiller un maximum de points et nous ne serons plus très loin de l’objectif fixé. Je tire un grand coup de chapeau aux joueurs. Ils rentrent dans l’histoire après leur double victoire contre Nice. Ils ont répondu présent. Ce n’est certainement pas le match le plus abouti que l’on ait pu faire, mais on a fait l’essentiel .”

Claude Puel, l'entraineur niçois était évidemment déçu du résultat : “On débute bien le match, on ouvre le score , on se crée des situations. Dès que l’on pose un peu le jeu on fait la différence et on inquiète l’adversaire. Et puis on perd progressivement le fil . On concède deux buts évitables. C’est plus que dommage. C’est une très mauvaise soirée . on laisse in concurrent direct nous passer devant. Il y avait la place pour faire beaucoup mieux. Nous avons une grosse part de responsabilité dans cette défaite . Et même si l’on savait le contexte particulier, difficile, il fallait rester bien dans le match, ce qui n’a pas été le cas.”

 

best off résumé bastia nice

Partager sur :