Sports

Ligue 1 - Le Stade Rennais surprend le SM Caen aux extrémités de la 2e mi-temps

Par Olivier Duc, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Cotentin dimanche 11 septembre 2016 à 16:05

Santini et les caennais battus à Rennes 1 à 0 lors de la 4e journée
Santini et les caennais battus à Rennes 1 à 0 lors de la 4e journée © Maxppp - PQR

Le Stade Malherbe de Caen s'est incliné à Rennes 2 à 0, deux buts inscrits en tout début de 2e période par Wesley Said (47e) et dans les arrêts de jeu par Prcic (93e). C'est la 2e défaite en 2 déplacements pour les footballeurs caennais.

Pour son deuxième déplacement de la saison, le Stade Malherbe de Caen s'est rendu ce dimanche au Roazhon Park pour affronter le Stade Rennais.

Ce premier rendez-vous d'une série de quatre matchs costauds à négocier en treize jours (déplacements à Rennes, réception du PSG et déplacements à Angers et Bordeaux) s'est terminé par une défaite.

Le stade Malherbe de Caen n'a pas su transformer ses occasions et s'est fait surprendre en début et en fin de 2e période.

Les deux équipes se neutralisent à la mi-temps

Les deux équipes se sont d'abord neutralisées en première période avec peu d'occasions, peu de frappes et un seul corner (en faveur de Caen).

La plus belle occasion était rennaise à la 18e minute. Sur un centre de Yoann Gourcuff, Giovanni Sio reprenait de volée le ballon et obligeait Rémy Vercoutre à effectuer son seul arrêt de la première période.

Côté Caennais, la seule frappe cadrée est venue d'Ivan Santini (12e). La frappe de l'attaquant croate n'est pas assez appuyée pour tromper Benoît Costil. Deux autres frappes de Féret et de Karamoh n'ont pas trouvé le cadre.

Un retour fatal des vestiaires

Au retour des vestiaires, le match allait rapidement s'animer avec malheureusement un but d'entrée par Wesley Said. Laissé seul avec Yoann Gourcuff à l'entrée de la surface caennaise, il profitait d'une habile passe en retrait pour battre Rémy Vercoutre d'une frappe au raz du poteau (47e).

Damien Da Silva (défenseur SM Caen) : "Des petits détails qui font mal"

Par trois fois, les footballeurs du Stade Malherbe de Caen ont eu l'occasion de revenir au score : face à face Karamoh-Costil remporté par le gardien rennais (53e), frappe de Féret sauvé sur sa ligne par Fernandes (54) et tête de Santini sortie d'une claquette par Benoît Costil (61e).

Une ultime occasion dans les arrêts de jeu de Da Silva allait encore permettre à Benoît Costil de briller (92e). Et sur le contre, ce sont les Rennais qui allaient inscrire un deuxième but par Prcic juste avant le coup de sifflet final.

Les joueurs du Stade Malherbe de Caen peuvent s'en vouloir d'avoir laissé les Rennais s'imposer sur deux de leurs trois rares occasions et de n'avoir pas su profiter de leur temps fort à l'approche de l'heure de jeu.

Patrice Garande (entraîneur SM Caen) : "Quand on est menés 1-0, ce n'est plus la même musique"

Partager sur :