Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Le SM Caen veut redevenir le patron à d'Ornano, le kop en grève

samedi 13 avril 2019 à 10:49 Par Olivier Duc, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Cotentin

Le co-entraîneur Rolland Courbis insiste sur l'importance pour le SM Caen de se faire craindre à domicile au moment où il va jouer quatre de ses sept derniers matchs au stade d'Ornano. Les supporters du MNK eux feront la grève lors de la première demi-heure du match contre Angers.

A l'aller, Brice Samba et le SM Caen avait tenu en échec Angers (1-1). Il faudra faire encore mieux ce samedi à d'Ornano
A l'aller, Brice Samba et le SM Caen avait tenu en échec Angers (1-1). Il faudra faire encore mieux ce samedi à d'Ornano © Maxppp - Josselin CLAIR

Caen, France

Il y a deux ans, le SM Caen s'était maintenu en Ligue 1 alors qu'il avait arboré le plus mauvais bilan à domicile. Il avait terminé à l'époque avec 23 pts en 19 matchs.

Pour égaler ce nombre de points cette saison devant leur public, les footballeurs caennais vont devoir réaliser un sans faute à d'Ornano jusqu'à la fin du championnat. C'est à dire gagner leur quatre derniers matchs.

C'est dire la faiblesse de leur bilan à la maison jusqu'à aujourd'hui au moment de recevoir Angers ce samedi : deux victoires en quinze journées. Le dernier succès caennais à D'Ornano remonte à décembre et à la venue de Toulouse (2-1).

Sur les six dernières journées à D'Ornano, les hommes de Rolland Courbis et de Fabien Mercadal n'ont engrangé qu'un point sur les 18 mis en jeu et inscrits deux buts quand ils en encaissaient douze.

Un point pris à domicile sur les dix-huit derniers mis en jeu

Personne ne fait moins bien à domicile cette saison en Ligue 1 que le SM Caen (onze points inscrits en quinze journées).

D'où la colère du public et des supporters qui, à chaque match à la maison, déploient une banderole demandant la démission des dirigeants du club normand.

La grève des supporters pendant 30 minutes

Les supporters du Malherbe Normandy Kop ont d'ailleurs annoncé dans un communiqué qu'ils laisseraient le Kop vide pendant la première demi-heure de la rencontre face à Angers ce samedi.

"Le manque de révolte, de dépassement de soi, d’ambition, et finalement le sentiment d’impuissance sur le terrain nous ont conduit à décider de laisser notre bloc vide lors des 30 premières minutes du match SM Caen – Angers. 

_Nous invitons donc tous nos sympathisants à rester à l’extérieur du stade ou dans les coursives jusqu’à la 31ème minute_, suite à quoi nous reprendront les encouragements si les joueurs ne se sont pas une nouvelle fois effondrés.

Ces 30 minutes de silence nous permettrons de faire passer différents messages aux joueurs et à l’équipe dirigeante."

Cette 32eme journée ajoute un défi statistique supplémentaire aux footballeurs Caennais : battre Angers. Ce que les Caennais n'ont jamais réussi en neuf confrontations en Ligue 1. (Deux nuls pour sept défaites).