Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Les infos mercato en Ligue 1 et en Ligue 2

Ligue 1 : Le Stade Brestois de l'an-II se dessine

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique

Les affaires sportives ont repris au Stade Brestois avec le retour, ce lundi, au centre d'entraînement de 22 joueurs et du staff. Côté coulisses, elles n'ont jamais cessé malgré le confinement. Plongé dans le mercato, le club dessine le visage de son équipe pour la saison 2020/2021. Il va changer.

Grégory Lorenzi, au siège du Stade Brestois, le 29 juin 2020.
Grégory Lorenzi, au siège du Stade Brestois, le 29 juin 2020. © Radio France - Thomas Lavaud

Place au Stade Brestois de l'an-II. La page de la montée en Ligue 1 est tournée. L'équipe qui avait réussi ce tour de force, puis avait arraché le maintien sans trop trembler, a vécu. Dix joueurs l'ont déjà quittée dont Léon, Castelletto, Bélaud, Autret et Court, pour ne citer qu'eux. Tous, en fin de contrat, n'ont pas prolongé.

Cette nouvelle équipe doit être celle qui installe un peu plus Brest en Ligue 1. Olivier Dall'Oglio l'imagine avec la même philosophie de jeu, mais plus mature. "On part sur autre chose, explique l'entraîneur. L'équipe doit redémarrer, ça, c'est notre travail. Il faudra que les joueurs qui découvraient la Ligue 1 amènent plus. Fini d'aller au PSG et de regarder le stade."

Sept joueurs à signer

Le Stade Brestois a déjà signé deux joueurs, mais les jeunes Romain Faivre (Monaco, quatre saisons) et Jérémy Le Douaron (Saint-Brieuc, une saison) ne s'inscrivent pas comme des titulaires en puissance. Au contraire du Stéphanois Franck Honorat, attendu à Brest prochainement (pour cinq saisons).

Le club recherche sept autres joueurs. Grégory Lorenzi a dressé la liste en marge de la reprise de l'entraînement :

Un troisième gardien, un défenseur central, expérimenté ou un jeune qui cherchera à faire sa place, un latéral droit, deux ailiers, deux attaquants. 

L'un de ces deux attaquants ne sera pas Adrian Grbic. L' Autrichien a le profil idéal, mais Clermont réclame 10 millions d'euros. C'est trop pour le Stade, même avec un budget passé de 30 à 40 millions d'euros. Même avec une enveloppe transferts gonflée de 20 % par rapport à l'été 2019, durant lequel il avait dépensé un peu plus de 7 millions d'euros.

La quête ne fait que commencer, et elle n'est pas simple. Brest a fait plaisir à voir la saison dernière, ce n'est pas pour autant qu'il est plus attirant que Lens, ou même Lorient, aux yeux des joueurs.

Grégory Lorenzi : On est encore un jeune club de Ligue 1. Dans l'esprit des joueurs, Lorient a un passé plus important que Brest en Ligue 1, donc ils préfèrent Lorient... Et Lens, c'est Lens. Moi, je leur parle temps de jeu, environnement familial et sain... Mais ce n'est pas simple.

Pas de bon de sortie pour Belkebla 

A cette liste de profils recherchés, Brest pourrait y ajouter un récupérateur. Ibrahima Diallo dispose d'un bon de sortie. C'était une condition pour obtenir sa signature, en 2019. Pour l'instant, le dossier est calme, les marchés étrangers n'ont pas encore commencé, mais il pourrait vite s'agiter. "Il faudra une offre intéressante pour le joueur et le club. Mais il n’exclut pas de rester à Brest", explique Lorenzi.

Mais que Diallo parte ou reste, le club souhaite retenir Harris Belkebla, son compère de la récupération.

Les autres infos en bref

  • Le club n'exclut pas d'avoir recourt à un ou deux prêts
  • Le retour de Samuel Grandsir, prêté par Monaco la saison dernière, n'est pas à l'ordre du jour.
  • Derrick Oseï Yaw négocie une rupture de contrat. Il dispose de touches en National.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu