Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 : Le Stade Brestois n'a pas fait le poids à Monaco

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique

Le Stade Brestois a enregistré sa deuxième défaite de la saison en s'inclinant (4-1) à Monaco lors de la huitième journée de Ligue 1. Il repart, en plus, avec deux blessés.

Trois brestois, Ben Yedder a la balle
Trois brestois, Ben Yedder a la balle © Maxppp - Nice Matin

Brest, France

Les Brestois étaient prévenus. L'AS Monaco n'était plus celle du début de saison, et il fallait faire un match plein, comme contre Lyon, pour lui donner le change. Malheureusement, Brest a été trop désuni, trop dominé dans les duels, et a encore commis des erreurs défensives rédhibitoires contre un tel adversaire. Avec cette seconde défaite de la saison, Brest glisse vers la zone rouge. Il est 17e du classement provisoire de la Ligue 1, et sous la menace de Strasbourg et Saint-Etienne, qui jouent ce dimanche.

Le match

Comme à Nîmes, Brest n'a pas pesé lourd. Mais la comparaison avec la défaite nîmoise s'arrête là. A Louis-II, le Stade a affronté un adversaire dont le potentiel offensif ferait pâlir n'importe quelle équipe. Et Islam Slimani a été étincelant.

Sur le premier but, Slimani remporte un duel seul face à deux brestois au sein de la surface et glisse à Ben Yedder (1-0, 26e). Sur le second, Leon fait faute et offre un penalty transformé par Slimani (2-0, 62e). Le troisième est déconcertant de facilité. Monaco remonte le terrain en trois touches et lance Gelson Martins plein axe (73e). Le quatrième, de Fodé Keita intervient encore après une percée plein axe (90e). 

Blessé par cette défense en souffrance, Brest n'a pas eu son activité habituelle à la récupération, et n'a jamais pu construire. Charbonnier a manqué une balle d'égalisation à la demi-heure, en envoyant sa balle dans les nuages, mais il s'agissait d'un long ballon. 

La seule satisfaction de la soirée est la beauté de la reprise de volée d'Alexandre Mendy (3-1, 77e) auteur de la réduction de l'écart. Mais elle ne console personne.

La soirée est définitivement noire pour Brest qui a, en plus, perdu Autret (dont la cheville a essuyé un vilain tacle de Ballo Touré) et Larsonneur (blessé à l'oeil droit après avoir reçu un ballon dans la tête).

Mathias Autret en saura plus ce dimanche sur la gravité de sa blessure, après consultation du médecin.

Le Brestois du match

La défense brestois a subi des vagues monégasques incessantes, et Jean-Charles Castelletto s'est noyé. Il fait partie des deux joueurs au marquage de Slimani, sur le premier but encaissé.

Il a, ensuite, eu toutes les peines du monde à maîtriser les avants monégasques, que ce soit dans le jeu court ou le jeu long. Il est pris sur les deuxièmes et troisièmes buts. Un match à oublier.

La réaction d'Ibrahima Diallo

à venir

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu