Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Le Stade Brestois 29

Ligue 1 : le Stade Brestois s'incline de peu contre l'OM

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Brest n'a pas réussi à accrocher Marseille dimanche soir et a perdu pour son premier match de la saison à domicile (3-2). Les vices-champions de France ont été plus réalistes. Mais les Brestois ont montré un visage complètement différent de celui, fantomatique, affiché une semaine plus tôt à Nîmes.

La recrue Romain Faivre, auteur du premier but brestois, a été très en vue dimanche soir contre l'OM.
La recrue Romain Faivre, auteur du premier but brestois, a été très en vue dimanche soir contre l'OM. © Maxppp - NICOLAS CREACH

Cette fois, le Stade Brestois peut être frustré de sa défaite, et ça change tout. Les Ty-Zefs ont livré un vrai match dimanche soir contre l'OM. Menés au score rapidement (19', Thauvin) malgré une bonne entame, les Brestois ont pris un deuxième coup sur la tête quelques minutes plus tard (26', Caleta-Car).

En fin de première période ils ont continué à pousser et ont fini par être récompensés sur une belle action venue de la droite : débordement de Cardona, centre dévié par Charbonnier et repris par Faivre d'une belle frappe du gauche (45+1', Faivre).

Des regrets en deuxième mi-temps

Après la pause, Brest n'a pas su égaliser, malgré des situations de but. Et les Marseillais n'ont pas laissé filer leur chance, sur un nouveau coup franc de Thauvin, encore repris par le défenseur croate Caleta-Car (80'). Le break est fait.

La réduction du score grâce à Charbonnier (89') est arrivée trop tard. Elle a au moins permis aux 5 000 spectateurs de Françis Le Blé de vibrer en fin de match, pendant les 5 minutes de temps additionnel. Le réveil brestois, tardif, n'a pas payé. Les Ty-Zefs ont en tout cas montré du caractère, ce qu'attendait Olivier Dall'Oglio, et tous les supporters brestois.

Trop de buts encaissés

Cette deuxième défaite, en deux journées de Ligue 1, n'a donc rien à voir avec la débâcle subie à Nîmes en ouverture du championnat. Il y a vraiment du mieux, dans tous les domaines. 

Brest doit quand même resserrer la vice en défense, après avoir encaissé sept buts en deux rencontres. Le prochain match après la trêve internationale aura lieu à Dijon, chez un concurrent au maintien qui lui aussi est mal en point avec deux matchs perdus.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess