Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

LIGUE 1 | Le Stade de Reims en déplacement à Nice pour retrouver l'élite du football français

vendredi 10 août 2018 à 18:21 Par Alexandre Audabram, France Bleu Champagne-Ardenne

Les Rémois retrouvent la Ligue 1 ce samedi, deux ans après l'avoir quitté. Avec un budget offensif et un recrutement ciblé, le club veut se donner les moyens de bien vivre, en visant un maintien sans trembler. Il s'agira aussi d'entretenir la belle dynamique de la saison dernière. Etat des lieux.

L'attaquant rémois Pablo Chavarria ici en match amical face à Dijon.
L'attaquant rémois Pablo Chavarria ici en match amical face à Dijon. © Maxppp - maxppp

Reims, France

Le budget

Le Stade de Reims affichera un budget prévisionnel de 40 millions d'euros. C'est assez rare pour un promu d'avoir un budget si important. A titre de comparaison, le Nîmes Olympique qui accompagne Reims dans l'élite aura lui un budget de 20 millions d'euros. Les dirigeants rémois ont non seulement réussi à amortir leur deux saisons en Ligue 2 mais ils ont également effectué des ventes de joueurs qui permettent aujourd'hui d'être le 12e budget de Ligue 1. Même si l’argent ne fait pas toujours le bonheur en football, il doit permettre de vivre cette saison sereinement. 

L'effectif

Reims a vu partir des joueurs importants qui ont largement contribué à la montée du club en Ligue 1 la saison dernière. Tout d'abord, le meilleur buteur Jordan Siebatcheu, le meilleur passeur Diego Rigonato, la capitaine emblématique Danilson Da Cruz et l'un des piliers de la défense, Julian Jeanvier. Sur le papier, cette exode peut faire peur. Mais ces départs étaient tous programmés ou en tout cas prévus par les dirigeants. Les compenser a en revanche était un peu plus difficile que prévu. Le mercato ouvert début juin n'a pas permis d'aller vite comme l'entraîneur notamment l’espérait. Des négociations compliqués, des volte-faces de certains joueurs et finalement, à maintenant 3 semaines de la clôture de ce marché des transfert (31 août), le chantier est encore en cours. Reste que les recrues arrivées ont pour l'instant donné satisfaction au regard des matches de préparation. Ghislain Konan, Moussa Doumbia, Thomas Fontaine et Alaixys Romao se fondent progressivement dans le collectif. Hyun-Jun Suk vient tout juste d'arriver et Tristan Dingomé est lui en cours de préparation après une longue blessure. Il reste encore 3 joueurs à recruter dont un défenseur central et un joueur de couloir droit. 

Les principaux départs

  • Diego Rigonato (Al Dhafra)
  • Jordan Siebactheu ( Stade Rennais)
  • Julian Jeanvier (Brentford)
  • Danilson Da Cruz (AS nancy-Lorraine)
  • Grégory Berthier (Red-Star, prêt)
  • Lenny Vallier (Pau, prêt)
  • Samuel Bouhours (Libre)

Les principales arrivées

  • Ghislain Konan (Vitoria Guimaraes)
  • Tristan Dingomé (Troyes)
  • Thomas Fontaine (Clermont-Foot)
  • Moussa Doumbia (FK Rostov)
  • Alaixys Romao (Olympiakos)
  • Hyun-Jun Suk (Troyes)

Les ambitions

Il y aura forcement un discours officiel, modeste, qui consistera à dire que le Stade de Reims vise le maintien en Ligue 1. Mais une 17e place de premier non relégable arrachée à la force du poignet en fin de championnat serait forcement mal vécue car ce n'est pas le scénario rêvé. Reims avec son budget, ses structures mais aussi sa dynamique de la saison dernière, espère surtout bien vivre et se maintenir sans se faire peur et sans trembler. Pour une première saison en Ligue 1, deux ans après l'avoir quitté, Reims espère se rapprocher au plus prêt de la 12e place à l'issue de la saison.

Les plus

  • Comme souvent, les équipes qui accèdent à l'échelon supérieur sont portées par une dynamique. L'entraîneur David Guion et son staff se sont appliqués à entretenir un état d'esprit pour essayer d'entretenir la flamme et faire en sorte que l'équipe s'inscrive dans la continuité.
  • Même s'il y a eu des départs importants, des jeunes joueurs qui ont participé à cette montée pourraient confirmer en Ligue 1. On pense à Aly Ndom, Rémi Oudin ou encore Hassane Kamara. Il y aura aussi des joueurs qui ont connu la Ligue 1 avant de jouer à Reims comme Pablo Chavarria ou Romain Métanire.
  • Rares sont les équipes qui sont descendues en Ligue 2 avec un budget de 40 millions d'euros ou plus. Récemment, Lorient a connu pareille mésaventure mais par la voie des barrages face à Troyes.
  • Marvin Martin semble être dans de très bonnes dispositions. Il a participé à toutes les séances d'entraînement, aucun blessure, et des prestations probantes lors des matches de préparation. Le brassard de capitaine lui a été confié. Cela faisait 4 ans qu'il n'avait pas fait une préparation complète en début de saison. Si son corps veut bien la laisser tranquille, il pourrait être la clé de voûte de l'équipe cette saison.

Les moins

  • Ils ont beau avoir était remplacés, ou pour l'instant en parti remplacés, le Stade de Reims a perdu des éléments essentiels comme Diego, Jordan Siébactheu, le capitaine Danilson Da Cruz et Julian Jeanvier. Ces départs vont forcement peser même si l'idée sera de les faire progressivement oublier.
  • Le mercato a finalement été beaucoup plus compliqué que prévu pour le Stade de Reims, qui avait pourtant un temps d'avance en ayant assuré la montée très tôt dans la saison. Beaucoup de joueurs espérés ne sont pas venus et il a fallu batailler pour faire signer d'autres joueurs. Il reste maintenant 3 semaines pour finir ce recrutement, ce qui provoquera inévitablement du retard dans l'intégration.
  • Même s'il ne s'agit que de matches de préparation, le Stade de Reims a encaissé beaucoup de buts dans les rencontres amicales. La solidité défensive était un marqueur essentiel du jeu rémois la saison dernière, et en Ligue 1, cela passe aussi par cette solidité. On se souvient que les Rémois s'étaient miraculeusement sauvés lors de la saison 2014-2015 en étant pourtant la plus mauvaise défense de Ligue 1 (66 buts encaissés). Le salut passera aussi par là.
   - Aucun(e)
-

Gardiens : Johann CARRASSO, Edouard MENDY.
Défenseurs : Yunis ABDELHAMID, Axel DISASI, Thomas FONTAINE, Hassane KAMARA, Ghislain KONAN, Romain METANIRE.
Milieux : Mathieu CAFARO, Xavier CHAVALERIN, Marvin MARTIN, Nolan MBEMBA, Aly NDOM, Alaixys ROMAO.
Attaquants : Pablo CHAVARRIA, Moussa DOUMBIA, Rémi OUDIN, Grejohn KYEI.

Absents : Tristan DINGOME (reprise), Patrick BAHANACK (choix), Hendrick CAKIN (instance de départ), Nicolas LEMAÎTRE (choix), Anatole NGAMUKOL (instance de départ), Hyun-Jun SUK (choix).

   - Aucun(e)
-
   - Aucun(e)
-
  - Aucun(e)
-