Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ligue 1. Le Stade Rennais en quête de points et de confiance à Nice

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Armorique

A la recherche d'une victoire depuis fin octobre, le Stade Rennais se déplace ce dimanche à Nice, qui traverse aussi une crise de résultats. Entre deux équipes éliminées de la coupe d'Europe et qui veulent à nouveau disputer une compétition continentale l'an prochain, le duel s'annonce indécis.

Youcef Atal au duel avec Faitout Maouassa ors du match amical de pré-saison remporté par les Niçois face à Rennes (3-2)
Youcef Atal au duel avec Faitout Maouassa ors du match amical de pré-saison remporté par les Niçois face à Rennes (3-2) © Maxppp - Sébastien Botella/PHOTOPQR/NICEMATIN

D'un côté, un Stade Rennais incapable de l'emporter depuis le 31 octobre dernier, éliminé de la Ligue des Champions avec un point en six matchs, et qui voit les places européennes s'éloigner en Ligue 1 les semaines passant. De l'autre, une équipe de Nice qui s'est séparée de son coach Patrick Vieira la semaine dernière, qui n'a plus gagnée depuis le 1er novembre, et qui a terminé dernière de son groupe d'Europa League. Deux équipes coincées en milieu de tableau, ambitieuses mais malades, qui ont rapidement besoin d'un résultat pour retrouver le sourire.

Un stage de trois jours à Marbella pour les Rennais

Pour se ressourcer et préparer la série de quatre matchs (Nice, Marseille, Lorient et Metz) qui les attend avant la trêve, les Rennais sont partis trois jours à Marbella, dans le sud de l'Espagne. Un stage commando ? Non, assure Julien Stéphan : "Ce n'est pas un stage commando. On voulait changer de cadre. Et surtout, avec l'enchaînement des matchs et tout ce qu'on a vécu ces dernières semaines, _on voulait récupérer un maximum de fraîcheur mentale_." Un stage où les joueurs ont évidemment travaillé, mais aussi pratiqué des activités plus ludiques pour, justement, retrouver cette fraîcheur mentale. Le staff a fait le choix d'entraînements intensifs en fin de matinée, pour habituer les joueurs à des efforts à ce moment de la journée, pour préparer au mieux cette rencontre à Nice dont le coup d'envoi sera donné à 13h ce dimanche.

Corriger les erreurs individuelles et améliorer l'efficacité

Patrick Vieira limogé la semaine dernière, c'est son adjoint Adrian Ursea qui a repris la tête de l'équipe niçoise depuis. Une problématique supplémentaire pour Julien Stéphan : "Oui ce n'est pas le plus évident de préparer ce genre de rencontres, on a pas beaucoup de repères par rapport à ce que le nouvel entraineur veut mettre en place. Contre Reims ils ont joué à trois derrière, puis à quatre en Coupe d'Europe. Sur le plan tactique il faut se préparer à différentes possibilités. Je crois qu'il faut surtout qu'on se concentre sur nous. On sait qu'à Nice il y a de très bons joueurs, bons dans l'élimination, bons dans la percussion, il y a de la vitesse. _L'essentiel est surtout de se focaliser sur nous, s'appuyer sur ce qu'on a fait de bien contre Séville et corriger ces erreurs qui nous font mal en ce moment_, parce que les erreurs qu'on effectue en ce moment on les paie très très cher.

Des erreurs dans les transitions défensives notamment, corrigées face à Séville, où elles ont laissé place à des renvois défensifs hasardeux. Malgré tout, la défaite face aux Sévillans a laissé entrevoir des progrès dans le jeu, progrès parfois masqués par le manque d'efficacité rennais estime Julien Stéphan : "Il y a des choses qui avancent, bien sûr, mais _je crois qu'on aurait pas ces discussions là si on avait un niveau d'efficacité plus important. On a eu dans tous les matchs des opportunités pour marquer des buts, pour prendre l'avantage, et on a jamais pris l'avantage dans nos matchs. La difficulté en ce moment c'est qu'on est toujours en train de courir après le score et que ça pèse sur le plan mental_. On a pas la possibilité de mener, d'aspirer l'adversaire pour pouvoir le contrer, on est obligés de se découvrir, de faire énormément d'efforts pour revenir. On a très souvent les premières opportunités pour marquer sans y parvenir, c'est ce qui nous fait défaut depuis plusieurs semaines." La dernière fois que Rennes a ouvert la marque dans une rencontre, c'était le 23 octobre dernier, lors de la défaite 2-1 contre Angers au Roazhon Park. Depuis, Rennes a joué 10 matchs sans ouvrir le score. Une éternité.

L'OGC Nice et le Stade Rennais solidaires des sinistrés de la vallée de la Roya

Comme en 2016 après le terrible attentat de Nice, le Stade Rennais sera solidaire ce dimanche de son adversaire du soir. Les deux équipes porteront un maillot où apparaitra le logo "Solidarité Vallées 06" en hommages aux familles sinistrées dans les inondations du mois d'octobre qui ont frappé les vallées des Alpes-Maritimes et en particulier la Roya. Les maillots seront mis aux enchères après le match pour soutenir les sinistrés.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le classement

Nice-Rennes, 14e journée de Ligue 1, c'est à vivre en direct et en intégralité dès 12h45 ce dimanche 13 décembre sur France Bleu Armorique.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess