Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ligue 1 : le Stade Rennais n'y arrive pas à Strasbourg (1-1)

-
Par , France Bleu Armorique

Le Stade Rennais n'a pas réussi à s'imposer face au Racing club de Strasbourg (1-1), malgré une supériorité numérique plus d'une mi-temps, lors de la douzième journée de Ligue 1.

Malgré la supériorité numérique, Rennes n'a pas sû prendre le dessus sur Strasbourg.
Malgré la supériorité numérique, Rennes n'a pas sû prendre le dessus sur Strasbourg. © AFP - FREDERICK FLORIN

Après le néant en première mi-temps, le Stade Rennais a enfin réussi à se révolter et mettre en grande difficulté Strasbourg. Mais ça n'aura pas suffi pour l'emporter, et les hommes de Julien Stéphan doivent se contenter d'un match nul (1-1).

Les deux équipes auront proposé un jeu bien terne avant l'ouverture du score strasbourgeoise (24e) par Adrien Thomasson. Le milieu est servi après un ballon dévié de manière heureuse pour Strasbourg. Mais il n'y aura pas de révolte rennaise après ce coup dur. 

Strasbourg à dix, Rennes inoffensif

Il faut attendre l'expulsion de Stefan Mitrovic pour voir le cours du match changer (40e). Le défenseur central strasbourgeois tacle par derrière Serhou Guirassy qui se retrouvait en bonne position pour marquer. Une supériorité numérique dont l'attaquant rennais n'a pas pu profiter longtemps puisqu'il a dû sortir sur blessure juste avant la pause (44e), remplacé par Adrien Hunou.

Julien Stéphan opère un triple changement à la pause pour tenter de réveiller son équipe, et ça marche. Faitout Maouassa, de retour de blessure, est remplacé par Adrien Truffert. Le jeune défenseur rennais va apporter une rage qu'il manquait. Eduardo Camavinga, une nouvelle fois décevant, laisse sa place à James Léa-Siliki qui va se montrer lui aussi très dangereux. Enfin Yann Gboho remplace Flavien Tait qui se montre lui aussi beaucoup plus entreprenant.

Des entrants plaisants

Finalement c'est un bon coaching, qui va amener le but de l'égalisation après un superbe appel d'Adrien Truffert, trouvé par James Léa-Siliki. Plein axe c'est finalement Adrien Hunou qui peut marquer de la tête (60e). Les Strasbourgeois ne vont plus rien tenter pour l'emporter et Julien Stéphan à l'inverse fait un dernier changement très offensif (sortie de Gerzino Nyamsi pour Mbaye Niang) mais qui ne va pas suffire à sortir vainqueur de cette rencontre.

Un bon coaching mais pas gagnant. Le Stade Rennais pouvait espérer mieux face à l'avant-dernier de Ligue 1, réduit à dix plus d'une mi-temps. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess