Football

Ligue 1 | Le TFC battu 2-1 par Guingamp, la défaite de trop ?

Par Jean Saint-Marc, France Bleu Toulouse dimanche 31 janvier 2016 à 1:29

Alban Lafont s'est incliné deux fois face aux Guingampais de Jimmy Briand
Alban Lafont s'est incliné deux fois face aux Guingampais de Jimmy Briand © Maxppp

Le TFC s'est encore incliné ce samedi en Ligue 1 mais cette fois c'est contre un adversaire direct pour le maintien, Guingamp (1-2). Une défaite qui coûte très très cher et qui ne passe pas auprès des supporters des Violets. Le TFC toujours 19e est désormais à 5 points du premier non relégable.

"Elle fait vraiment mal celle-là" : en six mots, Adrien Regattin a tout dit ce samedi soir à la sortie des vestiaires. Dominique Arribagé lui a expédié la conférence de presse (5 minutes à peine), visiblement marqué par cet échec contre un concurrent direct pour le maintien : "on a mal abordé ce match. L'enjeu a peut-être été difficile à supporter pour les joueurs."

Ils ont paru bien timorés, c'est vrai, pour ce match présenté (à raison) contre une finale : auteurs d'une première mi-temps exécrable, les Toulousains sont rentrés aux vestiaires (sous les sifflets) menés 1-0 (but de Y. Sankharé, 12e). "Nous avons été fébriles en première mi-temps, on s'est mis dans le sens contraire" analyse Dominique Arribagé.

"On va mal dormir ce soir, c'est dur dans les têtes" – A. Regattin

En début de deuxième mi-temps, ses joueurs montrent plus d'envie, se provoquent des occasions récompensées par un but, sur penalty, de Wissam Ben Yedder (64e). Mais surpris en contre à la 72e par Jimmy Briand, les Toulousains n'ont jamais été capables de revenir : on retiendra notamment ce penalty manqué par Wissam Ben Yedder à la 89e. 

"On a pas trop bien joué, on retrouve un peu les défauts du mois d'octobre" conclut Martin Braithwaite, un des rares toulousains à s'arrêter en zone mixte hier soir. _"Il faut trouver des solutions avec les copains, je sais pas !  On n'est pas encore battus pour le maintien." Pour Dominique Arribagé il faut "faire preuve de solidité mentale".  Adrien Regattin lui pense "mal dormir ce soir, mais dès demain dimanche il faudra se projeter sur Nice pour revenir avec les trois points !"_

Face à face tendu avec les supporters

Les supporters du TFC n'arrivent pas eux à être optimistes. L'ambiance était très tendue hier soir aux abords du Stadium. Quelques insultes ont fusé au passage des joueurs... Mais c'est surtout contre les dirigeants que les supporters sont remontés... Surtout qu'à quelques heures de la fin du mercato il n'y aura sans doute aucun renfort au TFC (c'est ce qu'a annoncé en tout cas Dominique Arribagé)

Ecoutez la colère des supporters du TFC

"On a l'impression que tout va bien, que rien ne se passera, qu'on va descendre tranquillement en Ligue 2" – un supporter

Quelques ultras ont pu discuter pendant une vingtaine de minutes avec le président du TFC Olivier Sadran. Une rencontre dont Marco, un des présidents des Indians Tolosa retient une chose : "ce qui nous a été donné comme explication c'est que personne ne veut venir ! Clairement on nous a dit que même en proposant des salaires très attrayants, il y a des joueurs qui ne veulent pas venir. Chacun en concluera ce qu'il voudra !"